dp_cop21

[CP COP – nov. 2015 ] « Combattre la déforestation à la racine ici et là bas »

Communiqué de presse

Paris, 26 novembre 2015,

COMBATTRE LA DÉFORESTATION A LA RACINE,
ICI ET LA-BAS

Jeudi 26 novembre 2015, à 4 jours du lancement de la COP21, Envol Vert rappelle l’urgence
d’agir contre le changement climatique en y intégrant la protection des forêts.
Le dérèglement climatique est une réalité de terrain notamment dans les pays tropicaux où 80%
de la déforestation sévit. C’est donc à la fois sur le terrain qu’il faut appliquer plus que jamais les
concepts d’atténuation et d’adaptation au dérèglement climatique, mais aussi depuis nos pays
occidentaux, qui utilisent massivement des produits issus de la déforestation.

Témoins de l’urgence !

Envol Vert est, à travers ses partenaires locaux et son travail quotidien sur le terrain, un témoin direct de l’impact de la déforestation sur le climat. C’est le cas notamment sur la côte Colombienne des caraïbes, qui souffre d’un phénomène chaque fois plus extrême : El Niño. En détruisant les forêts, c’est l’équilibre météorologique qui est menacé.

À travers ses projets d’appui au développement d’alternatives à la déforestation comme l’écotourisme ou l’agroforesterie, Envol Vert montre que des solutions existent et que ces expériences n’attendent qu’à être dupliqués et généralisés, de toute urgence ! Certains de ces projets permettent d’atténuer les changements climatiques à échelle locale, d’autres de s’adapter aux changements inexorables notamment d’un point de vue agricole, et certains mixent les deux avantages.

La COP21 doit acter la montée en puissance des financements visant à protéger les forêts et intégrer, à sa juste mesure, la lutte contre la déforestation dans le Protocole fixant les moyens et les ambitions de l’action en faveur du climat après 2020.

Solutions locales pour changements globaux

En Colombie, Envol Vert appuie sur la côte des Caraïbes, le développement du sylvopastoralisme afin de montrer que l’élevage peut et doit se faire entre des arbres. Des arbres qui retiennent la terre, nourrissent les sols et les animaux et préservent la biodiversité. Au Nicaragua ou au Pérou, c’est via l’agroforesterie qu’Envol Vert travaille, pour améliorer les cultures agricoles.

Partout l’arbre est la clef du système. Le Pois doux/Inga est utilisé au Nicaragua alors qu’en Colombie c’est le Noyer Maya, que nous plantons ! Un arbre magique à la fois aliment pour les animaux domestiques et sauvages mais aussi pour l’Homme, qui peut capter le CO2 atmosphérique pour le stocker dans le sol et améliorer la fertilité de ce dernier.

Empreinte Forêt, nous voulons « Zéro déforestation » dans nos produits !

Envol Vert c’est aussi des actions françaises qui visent à protéger les forêts menacées à travers les produits de consommation, l’Europe étant selon la Commission Européenne la première région d’importation des matières premières en lien avec la déforestation (36% des produits issus de la déforestation arrivent en Europe1).

En ce sens nous avons développé un outil de sensibilisation : L’Empreinte Forêt afin de mieux faire connaitre le lien entre notre consommation ici et la déforestation là-bas.

L’Europe, doit s’assurer que tous les produits importés ne soient plus issus de la déforestation illégale. Une telle politique est en cours sur le bois et la pâte à papier (European Timber regulation) et doit impérativement se déployer durant la COP21 sur l’ensemble des matières premières à risque.

Les consommateurs, très sensibles aux problématiques de déforestation, doivent être informés sur l’Empreinte Forêt de leurs produits pour pouvoir consommer de manière responsable.

Sans plus attendre toutes les entreprises utilisant des matières à risque de déforestation doivent mettre en place et appliquer une politique Zéro Déforestation robuste et efficace ! Tous ces engagements doivent être confortés au niveau politique par la signature d’un Protocole contraignant sur une réduction des émissions significatives des émissions de GES des Etats.

 

1 http://ec.europa.eu/environment/forests/impact_deforestation.htm

 

Envol vert est une association de protection de la forêt et de la biodiversité qui souhaite reconnecter l’homme avec son environnement et aider les populations locales à vivre dans un environnement plus sain et générateur de ressources.

Pour cela elle soutient des petits projets issus d’initiatives locales en France et en Amérique Latine : réserve de forêt primaire, suivi scientifique, alternative à la déforestation, reboisement.

Son fil conducteur « La forêt nous rend service, rendons le lui » engage particuliers et entreprises à s’investir à ses côtés pour cette noble cause.

Télécharger le dossier de presse

En savoir plus :

Contact presse

Daisy Tarrier – Présidente Fondatrice – 06 03 28 58 01 – dtarrier@envol-vert.org
Boris Patentreger – Co-fondateur – Coordinateur de l’Empreinte Forêt – 07 76 07 44 19 -bpatetreger@envol-vert.org
Laura Kolski -Attachée de presse – 06 35 26 69 90– presse@envol-vert.org
Nuria Dominguez – Coordinatrice Envol Vert – 07 82 41 34 19 – coordination@envol-vert.org

Photos, bannières, widgets, vidéos, disponibles sur demande en haute définition et libre de droit.