banniere_ef_europe

[CP – 27 janvier 2016] Les français doivent, veulent et peuvent réduire leur Empreinte Forêt

Communiqué de presse, 27 janvier 2016


Les français doivent, veulent et peuvent réduire leur Empreinte Forêt


http://empreinte-foret.org/quizz

Sous embargo jusqu’au 26 janvier 2016

En pleine période de soldes et de consommation aveugle, Envol Vert annonce que l’Empreinte forêt, son outil de sensibilisation, a été utilisé par 40 000 français en 2015 ! Au delà des chiffres qui prouvent un réel intérêt du grand public quant au lien entre les produits de notre quotidien et les forêts, les résultats montrent que les réflexes de consommation responsable par rapport aux forêts existent mais qu’ils ne sont pas généralisés sur toute la France ni pour tous les produits. Envol Vert lance aujourd’hui une version pour l’Europe de l’Empreinte Forêt qui intègre de nouveaux vecteurs de déforestation comme le bœuf et le caoutchouc. A faire pour protéger nos indispensables forêts !

 

 Les forêts au cœur des préoccupations de 2015

En 2015, la déforestation augmente dans de nombreux pays comme la Birmanie,  le Pérou et certains pays d’Afrique, tandis que la situation demeure préoccupante en Indonésie et au Brésil. Cette année a aussi été marquée par de bonnes nouvelles avec la poursuite des annonces des politiques Zéro déforestation par les grandes entreprises[1] , bien que d’autres notamment dans le secteur de la finance n’ont encore rien annoncé. On remarque aussi, un très vif intérêt des consommateurs français pour comprendre le lien entre la déforestation, les matières premières et leur consommation de produits de tous les jours. En effet, ce ne sont pas moins de 40 000 personnes qui ont mesuré leur empreinte forêt en 2015 ![2]  « En 2015 la crise des feux en Indonésie et la vague de sensibilisation des français à leur Empreinte forêt rappellent aux entreprises et aux états leurs responsabilités et l’urgence de mettre en place des politiques Zéro Déforestation efficaces et rigoureuses », assure Daisy Tarrier, présidente d’Envol Vert.

Une Empreinte Forêt plus forte dans le sud-ouest de la France

Ces personnes ayant mesurées leur Empreinte Forêt consomment moins que la moyenne des français les produits à risque comme la viande et le bois tropical, contrairement aux œufs, produits laitiers et thé ou café qui sont consommés dans la moyenne française. Ces produits avec un lien plus indirect avec la déforestation (à travers le soja en alimentation animale par exemple) ou moins médiatisés sont clairement moins identifiés des français. Bonne nouvelle pour un tiers des catégories de produits les français consomment des produits plus respectueux des forêts (produits responsables, locaux, recyclés, etc.).
Le grand Sud-est de la France a la plus faible empreinte forêt avec des consommations de protéines animales plus faibles, mais aussi moins de bois tropicaux et d’appareils électroniques tout en évitant les produits transformés à base d’huile de palme. Le Sud-ouest par contre consomme plus de produits carnés qui nécessitent du soja d’Amérique latine. Mais ses habitants s’avèrent aussi être de plus grands usagers de la voiture, ce qui en fait la région mauvaise élève de la France avec la plus forte Empreinte Forêt.

Tous les européens peuvent aujourd’hui mesurer leur Empreinte Forêt !

Alors que l’Europe est la région la plus consommatrice de matières premières à risque de déforestation, certaines d’entre elles sont de surcroît d’origine illégale, selon Forest Trends : le bœuf importé pour l’Angleterre, le soja pour la France, le cuir en Italie, l’huile de palme pour les Pays-Bas. De plus, de récentes études indiquent que l’augmentation de la consommation de caoutchouc naturel utilisé à 70% par le secteur pneumatique, pourrait si le secteur des plantations d’hévéas n’adopte pas des pratiques durables, entrainer de nouveaux fronts de déforestation.
Envol Vert a décidé de compléter son outil, en intégrant le bœuf et le caoutchouc. Par ailleurs, Envol vert a traduit l’Empreinte Forêt en espagnol et en anglais afin que le plus d’européen puisse connaitre leur impact sur les forêts et y être sensibilisé. Envol Vert profite de la lancée de cet outil européen pour demander à l’Europe signataire auprès des Nations Unies de la déclaration de New York sur les forêts[3]  d’arrêter sans plus attendre toutes importations entrainant des déboisements illégaux et à ce que les consommateurs soient informés de tous les risques de déforestation, donc de l’impact sur la biodiversité, de tous les produits qu’ils consomment.

[1] http://news.mongabay.com/2015/06/corporations-rush-to-make-zero-deforestation-commitments-but-is-it-working/
[2]http://envol-vert.org/actu/2016/01/les-francais-peuvent-doivent-et-veulent-consommer-sans-impacter-les-forets/

[3] http://www.un.org/climatechange/summit/wp-content/uploads/sites/2/2014/07/New-York-Declaration-on-Forest-%E2%80%93-Action-Statement-and-Action-Plan.pdf

 ______________________________________________________________________________

Envol vert est une association de protection de la forêt et de la biodiversité qui souhaite reconnecter l’homme avec son environnement et aider les populations locales à vivre dans un environnement plus sain et générateur de ressources. Pour cela elle soutien des petits projets issus d’initiatives locales en France et en Amérique Latine : réserve de forêt primaire, suivi scientifique, alternative à la déforestation, reboisement. Son fil conducteur « La forêt nous rend service, rendons le lui » engage particuliers et entreprises à s’investir à ces côtés pour cette noble cause. http://envol-vert.org/      http://www.facebook.com/EnvolVert       http://www.youtube.com/user/envolvert

 

Le calculateur en ligne : http://empreinte-foret.org/quizz

The online forest footprint calculator: http://forest-footprint.org/

El calculador en línea de la huella forestal: http://huella-forestal.org/

L’empreinte forêt : L’empreinte Forêt c’est quoi ?

Les liens biens de conso et déforestation : Déforestation et consommation

Photos, bannières, widget : disponibles sur demande en haute définition et libre de droit

 

 


Contacts presse

Boris Patentreger, cofondateur d’Envol Vert, +33 7 76 07 44 19, bpatentreger@envol-vert.org

                   Morgane Delbes, morganedelbes@gmail.com