Nouvelle année, nouvelles connaissances

Le mois de janvier a été un mois riche en activités, préparation de compost, atelier d’association d’agriculteurs, renforcement des pépinières, collecte de graines. L’élaboration de l’engrais est très importante, elle nous permet de parler des sols et aussi de la façon dont nous allons planter les arbre!

Avec des journées ensoleillées, des températures élevées et des rafales de vents forts nous continuons à travailler, en parlant cette fois des sols vivants avec un atelier pratique d’engrais organiques. Les agriculteurs ont reconnu l’importance de maintenir un sol sain, et qu’à partir de maintenant ils travailleront pour le maintenir, en prendre soin et le nourrir. Sans cela, le bon développement de leurs cultures, de leurs arbres et de la vie de milliers de micro-organismes qui travaillent sans cesse pour maintenir la composition du sol n’est pas possible. En effet, il faut de nombreuses années pour obtenir un centimètre de sol, et en raison de pratiques inappropriées, telles que les coupes et le brûlage excessif pour avoir des zones « fertiles. De plus, avec l’action de la pluie et du vent qui est très fort sur la région, les conditions pour perdre un sol rapidement sont réunis.

Après avoir compris l’importance du sol, nous avons commencé l’atelier pratique de compostage (Bocachi) où se trouve la pépinière de Rio Maracas et Caño Rodrigo, en utilisant des matériaux de leurs fermes pour les systèmes agroforestiers, les zones de restauration et sylvopastorales et être en mesure d’être prêt dans les premières saisons des pluies.

Nous avons également organisé une formation sur les associations paysannes et l’associativité. Nous voulons créer une entité avec les agriculteurs afin qu’ils s’organisent et puissent vendre des produits de leurs fermes et du Noyer Maya.

La communauté a été formée sur les questions d’association, dirigée par Daisy, la directrice d’Envol’Vert, pour le renforcement organisationnel de la communauté afin qu’elle puisse mener ses propres processus de développement, en traitant des questions concernant ce qu’est une entité à but non lucratif, les différences entre association et coopératives. Les paysans manifestent un vif intérêt pour la formation d’une association et envisagent d’appartenir à la mutuelle qui se constitue, ce qui serait très utile et pourrait faciliter les échanges avec d’autres entités de la région qui travaillent sur des sujets communs. Ils continueront de travailler avec la communauté afin de pouvoir décider ce qu’ils veulent vraiment. Cette formation a été un moment d’échange d’idées, de visions où personne n’a été laissé sans voix. Maintenant, nous devons renforcer ensemble l’esprit d’aide et de communauté pour aller de l’avant et créer l’association d’agriculteurs avec une base solide. En effet, il nous ont rappelé qu’ils n’avaient presque jamais travailler ensemble, et que le type de projet que nous développons et donc nouveau pour eux.

Suivez la gestion communautaire des pépinières, le remplissage des sacs, la plantation et l’embellissement du lieu.

Ce message est également disponible en : Espagnol