Les forêts tempérées

La forêt tempérée

Les forêts tempérées sont des forêts situées dans les climats tempérés notamment dans l’hémisphère nord où il y a le plus de zones émergées mais aussi dans l’hémisphère sud.

On retrouve principalement deux types de forêts :

  • les forêts tempérées sempervirentes où l’ont retrouve les forêts de conifères ;
  • les forêts tempérées à feuilles caduques.

Contrairement aux forêts tropicales, ces forêts ont un plus faible niveau de diversité des essences forestières où l’ont peut retrouver parfois que moins de cinq essences par massif (chêne, sapin, hêtre notamment). Ce plus faible niveau de biodiversité est aussi dû à une dégradation forestière résultant d’une surutilisation depuis le début de l’humanité.

bois mort et champignons saprophytesCes zones forestières ont en effet été particulièrement habitées par l’Homme depuis la préhistoire. La douceur du climat, la richesse agronomique de leurs sols ont entrainé de très importantes conversions forestières. C’est dans ces zones que les forêts primaires ou à important niveau de naturalité ont le plus régressé ou disparu. Les forêts de conifères de la taïga du Canada ou de Russie sont les plus grands biomes terrestres.

Elles sont ainsi souvent particulièrement fragmentées par les routes, les zones agricoles et diverses infrastructures.

En plus de cette fragmentation, les plantations mono-spécifiques ont également remplacé la forêt naturelle et sa faune. Ainsi, les grands mammifères notamment carnivores comme le loup, l’ours, le glouton, le lynx y sont devenus très rares.

Les forêts alluviales humides ou pluvieuses y ont souvent été détruites ou fortement drainées. Ces forêts sont aussi victimes de la rareté du bois mort qui ne permet plus à de nombreuses espèces d’invertébrés d’y vivre. Elles sont très simplifiées et souffrent le plus souvent d’un trop faible niveau de biodiversité.

Les services rendues par les forêts tempérées, dont l’aspect et la vie change fortement en fonction des saisons, sont nombreux, tout comme pour les forêts tropicales : grande importance paysagère, puits de carbone, restauration ou protection des sols.

 

[Facebook] [Twitter]

Esta nota está también disponible en : Espagnol