Lea_Durant_trombi_1

Expérience de Léa Durant, bénévole audiovisuel

« Dès l’enfance, je me sentais très proche de la nature. »

La pratique de la voile initiera, très jeune, Léa à la sensibilisation des milieux marins.

« Puis en grandissant je me suis tout naturellement intéressée à la préservation des écosystèmes. Il n’y pas eu de déclic, j’ai plutôt l’impression que cet intérêt faisait  tout simplement partie de moi. »

Léa va travailler pendant plus de 3 ans au WWF-France en tant que chargée de projets audiovisuels. Elle rencontrera Daisy Tarrier, président d’Envol Vert qu’elle va entraînée avec elle dans son projet.

 « Je me suis tournée vers Envol Vert car la philosophie de l’association me plaît. Soutenir des petits projets locaux et concrets et pour moi l’une des meilleures manières d’agir pour préserver notre planète. »

 

Léa part donc avec Envol Vert 3 mois sur le terrain en Amérique du Sud, mettant à disposition son propre matériel comme ses ressources financières et réalise les films des projets soutenus par l’association, afin de leur donner de la visibilité.

 « Ce fut une expérience très enrichissante sur le point personnel et professionnel. »

L’intérêt de s’engager auprès d’Envol Vert est de s’impliquer à son échelle pour faire bouger le monde autour d’un sujet vital : la protection des forêts tropicales.

« J’aimerais m’impliquer d’avantage dans le fonctionnement d’Envol Vert en recherchant des fonds par exemple voir même plus tard en apprenant  à gérer un projet. »