Emmanuell3_Cyril Ruoso

Notre marraine, Emmanuelle Grundmann

Depuis toute petite, Emmanuelle Grundmann rêvait d’Amazonie, de singes et de plumes d’oiseaux pour pouvoir s’envoler au-dessus de la canopée. A 6 ans, elle décide qu’elle sera ornithologue.

Finalement, ses études la conduisent vers le monde des primates et, elle part s’immerger pendant de longs mois dans la forêt de Bornéo, avec les orangs-outans. Et puis, un jour, elle survole la forêt Indonésienne. Terrible image de désastre, de sylve brûlée, rasée, assassinée pour des bois précieux et du palmier à huile.

Depuis elle écrit et sillonne la planète, surtout les tropiques, pour évoquer l’influence de l’homme sur la nature qui l’entoure, de son rapport avec cette terre qu’il ne comprend pas ou plus, et qu’il abîme, irrémédiablement.

De ces voyages / reportages, devenue journaliste scientifique, Emmanuelle ramène des histoires et des rencontres avec ceux qui se battent au quotidien pour panser les blessures que nous infligeons à la terre et à sa biodiversité.

Son soutien pour Envol Vert relève de cette conviction que ces petites associations qui œuvrent sur le terrain, souvent avec très peu de moyens, représentent le véritable espoir pour l’avenir.