ForetDeNuage-1

Forêts et altitude en Amérique Latine

La forêt tropicale humide est répartie sur l’ensemble du continent sud-américain notamment dans le bassin de l’amazone et le plateau des Guyanes. On y trouve une végétation arborée haute, très dense et luxuriante. Par ailleurs, c’est le climat, l’altitude, l’hygrométrie ou bien encore la pluviométrie qui détermineront le développement de cet écosystème si précieux. Les changements d’altitudes dans cette région du monde permettront l’observation d’une mosaïque de forêts différentes.

La forêt basse terre

La plus grande part des forêts tropicales est appelé «basse terre» car située en deçà de 1000 mètres d’altitude. Elle se compose d’une grande variété d’arbres fruitiers et c’est ici que l’on y trouve les plus grands mammifères. Étant facile d’accès et la richesse de ses sols convenant à l’agriculture, cette forêt tropicale tend à disparaître de plus en plus à cause de la déforestation. Dans de nombreux pays la quasi-totalité de la forêt primaire «basse terre» aurait disparue.

 

La forêt de nuage

A une altitude comprise entre 1000 et 3000 mètres on trouve la forêt dite «de nuage» ou «de montagne». Elle reçoit la majorité de ses précipitations de la brume ou du brouillard provenant des «basses terres» et abrite des arbres plus petits. La forêt de nuage est la plus riche en biodiversité, elle accueille une abondance d’oiseaux-mouches, des grenouilles, et des plantes épiphytes comme les orchidées, les broméliades, et les mousses. On peut retrouver ces types de forêts dans de nombreuses régions d’Amérique comme au centre du Mexique, au Costa Rica, au Nicaragua, au Panama ou encore dans les Andes orientales au Venezuela et en Bolivie.

La forêt naine

Entre 2400 et 3800 mètres, on retrouve la dite «forêt naine» sous l’action du froid et du vent, les arbres se recroquevillent se tordent et le lichen apparaît. On y trouve des buissons épineux de tola et des arbustes appartenant à la famille des pommiers et des fraisiers.

Ce dernier semblant de forêt fait ensuite place à la Puna (dans les Andes du centre et du sud) et au Páramo (dans les Andes du nord) qui restent des régions assez désertiques et hostile à la vie puisque l’air et les précipitations y sont rares et la température moyenne varie de 0 à -7°C. Ces espaces Andins se trouvent à une altitude comprise entre 3800 et 4700 mètres, dévoilent un paysage constitué de lacs, de volcans ou encore de lagunes salées. Malgré cela des espèces comme les cactus ou la yareta sont tout de même présents sur la Puna, alors qu’on retrouvera des toundra avec des touffes d’herbes de rosettes et des arbustes nains sur les Páramo.

 

Sources :

Encyclopédie Larousse
Chemin des Incas
Mongabay.com
Wikipedia