foret amazonienne

Présentation du projet : Tourisme éco-solidaire en Amazonie, Pérou

Un projet où les habitants deviennent les gardiens de la forêt autour d’un projet d’écotourisme.

 

Région au plus haut taux de déforestation

Le projet se développe dans la région de San Martin, la région la plus déboisée Pérou avec 18.51% de taux de déforestation.

La zone souffre de l’agriculture migratoire, de la chasse illégale d’espèces natives, du trafic de bois et d’occupation illégale de terres. Les ressources hydriques subissent la déviation des rivières, la surexploitation et la contamination.

La protection de l’aire de conservation régionale Cordillera Escalera (créée le 25 décembre 2005 pour une superficie de 149 870 hectares) devra obligatoirement intégrer le facteur humain d’autant que les causes de sa destruction sont essentiellement dues à la migration paysanne au sein des zones protégées et à l’absence de sensibilisation et d’information.

Sur une partie de ce territoire, le bassin de l’Alto Shicayo, les habitants ont pris conscience de l’importance de protéger ce territoire, et ont décidé d’arrêter les activités illégales et de devenir les protecteurs de la forêt. Ils signent avec le gouvernement une convention afin d’y développer des activités durables dans l’aire de conservation régionale Cordillera Escalera.

Le projet est mené par les habitants même de la zone, constitués en association : l’APFF. Après avoir été longtemps les propres responsables de la dégradation du lieu, ils deviennent les gardiens de cette même forêt, avec l’espoir que cette protection leur permettra de vivre plus dignement.

Associer écotourisme et conservation

Decouvrez les magnifiques parcours touristiques de l’Alto Shilcayo – Perou !

Le projet se situe sur le bassin versant de l’Alto Shilcayo une zone de 2500 hectares de forêt tropicale humide du bassin Amazonien. Sur place, on retrouve un paysage de forêt de nuages, collines, miradors et nombreuses cascades. C’est aussi une zone essentielle pour l’approvisionnement en eau potable.

L’objectif est de conserver et de protéger l’aire de conservation régionale de la Cordillera Escalera, sa ressource hydrique et de récupérer sa diversité biologique grâce à une bonne gestion des ressources naturelles.

Il s’agit également de générer pour les habitants de la zone, antérieurement habitués à subvenir à leurs besoins grâce à la vente de bois ou de produits agricoles, de nouveaux revenus à travers un projet de tourisme responsable.

Un premier sentier, accompagné d’un guide, permet de faire une découverte de 1 à 3 jours de la forêt. De légères infrastructures rustiques ont été créées pour accueillir les touristes qui souhaitent y passer quelques nuits. L’association a également commencé un programme de réintroduction d’espèces avec 20 pécaris (cochon sauvage) réintroduit en liberté totale.

Aujourd’hui l’association a besoin de se former afin d’être plus professionnelle et de pouvoir réellement vivre de ces nouvelles activités. Elle a besoin de se renforcer pour assurer la signature des conventions avec le gouvernement local et de sensibiliser encore plus d’habitants à la protection de cette forêt. Elle doit également développer de nouvelles offres, infrastructures, se faire connaître et poursuivre son programme de réintroduction d’espèces.

Services rendus par la forêt

En soutenant ce projet vous faites un don à la forêt, vous la remerciez et vous l’aidez à maintenir les services qui nous sont essentiels à l’homme comme le maintien des pluies et du pouvoir de refroidissement de l’atmosphère, la conservation de centaines de plantes médicinales qui sont notre assurance pour le futur. Mais aussi vous offrez la possibilité devenir « se mettre au vert », se détendre et méditer dans un espace naturel à porté de tous.

Découvrez les dernières actualités du projet


Agrandir le plan