titi forêt

Présentation du projet « Noyer Maya et élevage soutenable »

Il s’agit là d’un projet de plantation d’arbres en association avec la petite agriculture et l’élevage durable, permettant de préserver la forêt sèche et le singe tamarin Titi

 

Porté par Envol Vert depuis 2014, ce projet est réalisé en partenariat avec la fondation Proyecto Titi, l’association Los Limites, la communauté Santa Cruz et la Ferme El Ceibal, et se développe au Nord de la Colombie. L’objectif est d’assurer le développement d’un système agroforestier intégrant l’arbre de Noyer Maya et la petite agriculture locale afin de combiner la reforestation de la forêt sèche, de permettre un élevage bovin plus soutenable et de protéger l’écosystème du singe Titi, tout en assurant des ressources à court terme aux populations.

[BIOVIDERSITE][Projet TITI]_singe titi.©M.Henao Osorno

Moins de 1,5% de forêt tropicale

[Projet TITI][FORET TROPICALE]_paysage foret seche.©M.Henao OsornoLa forêt tropicale sèche est un des écosystèmes les plus menacés et les moins étudiés des tropiques. Il en reste aujourd’hui moins de 1,5% en raison de la transformation, dès le 19ème siècle, des forêts en savanes pour le pâturage des bovins et la production de charbon. Le Titi à tête blanche, primate emblématique de la zone, est une espèce en grand danger d’extinction.

Ce projet se déroule dans un contexte économique et social où une proportion importante de la population ne satisfait pas ses besoins élémentaires, et plus de 50% de la population de la région Atlantico se trouvaient sous le seuil de pauvreté en 2009.

De multiples objectifs pour répondre au contexte spécifique

  • Développement d’un système agrofestier intégrant l’arbre de Noyer Maya (source de fourrage pour les animaux et noix comestibles par l’homme) et la petite agriculture locale
  • Reforestation de la forêt sèche
  • Protection de l’écosystème du singe Titi
  • Durabilité de l’élevage bovin
  • Autonomie économique des populations et accès aux terres à plus long terme

[POP LOCALE][Projet TITI]_enfants communauté Los limites.©M.Henao Osorno75 hectares de parcelles à reboiser en agroforesterie et sylvopastoralisme

  • Gestion de 75 hectares de parcelles agricoles en systèmes agro-forestiers et sylvopastorale à travers la plantation de Noyer Maya en association avec des produits d’agriculture vivrière variés et le pâturage bovin
  • Augmentation de la sécurité alimentaire de la communauté à travers la formation à la cuisine des graines et l’augmentation du rendement des cultures
  • Création de nouvelles alternatives économiques de la communauté à travers une microéconomie autour de la graine de Noyer Maya et le développement de vente de plantons en pépinière
  • Recréation d’un corridor écologique pour la survie du tamarin Titi.

 

Le projet a été pensé et construit pour profiter durablement aux populations locales. Il a été imaginé pour elles, avec leur collaboration et participation active, afin d’assurer leur avenir.

Voir les actualités du projet ici

Ce projet est financé par Man&Nature sur des fonds provenant de Maison du Monde.

Localisation

localisation