IMG-20170123-WA0015

Actualités 2017

Février 2017

Journée de formation et d’échange de connaissances sur la Sierra Nevada

Le 25 février a eu lieu une formation pour les 17 bénéficiaires du projet de Santa Rita de la Sierra sur la forêt sèche tropicale, réalisée par la Fondation Bachaqueros le long du fleuve Gaira, près de Santa Marta.

Cette journée a été réalisée dans l’objectif d’approfondir les connaissances et compétences des bénéficiaires du projet sur les forêts sèches tropicales, les moyens d’utilisation des espèces natives en association avec les cultures, voir des exemples de systèmes agroforestiers et les bonnes pratiques agricoles, ce par l’échange d’expériences avec des paysans vivant le long du fleuve Gaira, qui travaillent également en faveur de la conservation environnementale, la protection des sols et des sources d’eau dans la zone.

Cette formation a été également un espace d’intégration et de renforcement des liens entre les bénéficiaires du projet Noyer Maya. Ces derniers ont ramené des espèces d’arbres en voie d’extinction comme l’ébène pour planter et reforester leurs parcelles le long du fleuve Jerez, contribuant ainsi à la lutte pour la conservation des espèces natives de la Sierra Nevada.

Janvier 2017

Naissance de deux pépinières communautaires à Santa Rita de la Sierra

IMG-20170123-WA0015Ce mois de janvier a été consacré à l’élaboration de deux nouvelles pépinières communautaires avec les paysans de Santa Rita de la Sierra. Le 11 janvier, les bénéficiaires du projet ont définis, avec l’appui d’Envol Vert, la localisation des deux pépinières : la première à une heure de marche du village en montant dans la Sierra Nevada, la seconde à deux heures. Les terrains ont été choisis en fonction de leur accessibilité et de la proximité avec les parcelles des paysans, de la qualité des sols, de l’accès à l’eau et de l’ombrage.
Les 14 et 15 janvier, la communauté a construit la première pépinière avec l’appui de deux paysans bénéficiaires du projet Titi, venus depuis la région de l’Atlántico avec une volontaire d’Envol Vert, afin de partager leurs expériences. L’échange de connaissances et de compétences, de visions et d’expériences sur les projets d’Envol Vert, fut d’une richesse inestimable !
Les 20 et 21 janvier, les bénéficiaires du projet de Santa Rita de la Sierra, forts de leur expérience la semaine précédente, ont construit la deuxième pépinière, plus haut dans la Sierra Nevada.
Au final, trois pépinières à différents étages thermiques, partagées par 17 bénéficiaires !

restauration_forestiere_fev17

La Famille du projet s’aggrandit !

restoration_forestiere_jan17_2En ce début d’année 2017, la famille du projet “restauration forestière et Noyer Maya” s’est agrandie ! Ce sont une quinzaine d’agriculteurs de la communauté de déplacés de Santa Rita de la Sierra en plus qui ont souhaité participer au projet Envol Vert. Au total, 23 familles de bénéficiaires s’engagent dans la reforestation d’une partie de leur parcelle de 18 hectares chacune, soit en système agroforestal, soit en foresterie pure. Bien sûr, nous assurerons la plantation de notre arbre fétiche : le Noyer Maya !
restauration_forestiere_jan17Étant donné l’étendue des terres des agriculteurs dispersées dans les montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta, il a été décidé en commun de construire deux pépinières additionnelles à celle créée il y a un peu plus d’un an. Pour nous aider dans l’élaboration des nouvelles pépinières, nous avons fait appel à deux bénéficiaires du projet Titi, l’autre projet Envol Vert en Colombie. Juan et Nelly ont formé les nouveaux agriculteurs à la conception d’un composte, d’un insecticide naturel et des sacs de terre mélangée accueillants les futurs plants. Les bénéficiaires du projet ont eu le temps d’échanger sur les savoirs et savoir-faire de leurs formateurs aguerris qui ont également donné des conseils en matière d’entretien d’une pépinière. Ne reste plus qu’à élire un agriculteur coordinateur responsable par pépinière, définir son rôle et donner un p’tit nom à chacune des trois pépinières !

pépinières restauration forestière et noyer maya
Quant aux graines à semer dans les sacs, elles seront soit récoltées sur les parcelles des paysans, soit achetées dans les environs pour les plus difficiles à trouver.
Enfin, une fois par semaine, les volontaires Envol Vert organiseront des réunions avec les bénéficiaires pour s’assurer du bon fonctionnement des pépinières. Et une fois par mois, les agriculteurs locaux auront l’opportunité de participer à des formations pratiques mises en œuvre par Envol Vert.