Paroles de bénévoles

Le témoignage de Cécile

Stagiaire bénévole en mission longue durée sur le projet CCYM, et étudiante à Science Po, Cécile raconte :

«  Au sein de cette mission j’ai touché à un sacré nombre de choses et c’est une grande chance ! De manière générale, cette mission m’a permis de découvrir en détail ce qu’était la gestion de projet et le monde des ONG. Après une formation théorique à Sciences Po, j’ai été très heureuse de découvrir ce que c’était dans la pratique, et notamment toute la planification nécessaire avant l’intervention sur le terrain.

Cette expérience a vraiment été incroyable pour moi et j’en sors plus que grandie. J’ai réellement apprécié le fait de toucher à beaucoup de domaines (recherches de financement, communication, comptabilité, réalisation d’un plan d’activités et de budgets, etc.), de manière  approfondie et surtout à travers la réalisation de travaux très intéressants. De plus, exercer ce travail dans trois langues (français, anglais, espagnol), a été un gros plus à mes yeux.

J’ai également fortement apprécié cette mission car elle m’a poussée à la réflexion du début à la fin. La réalisation du plan d’activité, des budgets et des appels à projets m’ont obligée à me poser des questions et à faire preuve d’imagination : j’ai été stimulée.

Pour continuer, j’ai beaucoup aimé cette expérience car j’ai été traitée comme un membre à part entière de l’équipe de la CCYM, malgré mon statut de volontaire et la durée de mon stage. J’ai pu oser proposer des idées et prendre des initiatives, mais surtout être écoutée, ce qui n’est pas forcément le cas dans tous les stages. On m’a fait confiance, on m’a laissée travailler en autonomie et je remercie grandement toute l’équipe pour ça ! »

Le témoignage de Carla

Stagiaire bénévole en mission longue durée sur le projet CCYM, et étudiante à Science Po, Carla raconte :

« Avant le stage, je n’avais qu’une vision opaque de la réalisation d’un projet tel que le projet Yanayacu-Maquia. C’est notamment en contribuant à la rédaction du plan d’activité sur 3 ans que j’ai réellement réalisé l’ampleur et les détails que contient la mise en place du projet.

J’ai la sensation d’avoir découvert de nombreux points sur l’environnement de manière générale, sur la nature qui nous entoure et l’importance qu’elle peut représenter pour l’espèce humaine. J’en ai appris plus sur les écosystèmes, sur leur importance et sur les enjeux qu’ils représentent tant sur les espèces fauniques et florales que sur l’Homme. J’ai été notamment surprise de l’importance de la tourbière alors que je ne connaissais même pas l’existence d’un tel écosystème avant ce stage.

Le travail qui m’a été demandé correspondait parfaitement aux attentes dont on m’avait fait part lors des entretiens ! Que ce soit au niveau des tâches de travail que j’ai eu à fournir, de l’ambiance de travail, de l’équipe, j’estime avoir été chanceuse de connaître une expérience si enrichissante.

Je pense que de manière tant professionnelle que personnelle, tous les éléments que j’ai pu découvrir au cours de ce stage m’ont servi à grandir et ont largement contribué à mon développement. »