Grenouille Arlequin : carte d’identité

La Grenouille Arlequin (Atelopus)

Jaune, vert, orange, autant de couleurs dont usent les grenouilles arlequins pour prévenir de leur toxicité.

Ce petit amphibien, d’à peine plus de trois centimètres, vit au coeur des forêts humides d’Amérique Latine.

Diurne et sédentaire, on le trouve surtout près des cours d’eau. Le genre Atelopus regroupe plus d’une centaine d’espèces du Costa Rica jusqu’au Pérou, mais leur nombre s’amenuise de jour en jour.

Le danger le plus connu, un champignon qui s’incruste dans la peau des batraciens et provoque leur asphyxie. Ajoutons à cela le réchauffement climatique, qui modifie le niveau des cours d’eau tant affectionnés par cet amphibien, ainsi que la perte de son habitat.

Envol Vert dans le cadre des projets soutenus en Sierra Nevada (Colombie) a installé avec la Fondation Nativa une station météorologique pour mieux comprendre les raisons de sa présence sur une zone plus que restreinte.