Publicado el: 15/12/20201.6 min de lectura

Début décembre, les agriculteurs du projet ont participé à une formation d’une journée sur la plantation des arbres en systèmes agroforestier. L’occasion pour Renaud Mauchoffé, pépiniériste, de transmettre son savoir faire et ses connaissances en la matière. Pour une bonne plantation, on applique la règle des 4 ‘P’ :

  • Préparation du sol : Etape importante pour que l’arbre puisse s’implanter dans de bonnes conditions. Il est conseillé de décompacter son sol avant plantation, voir de creuser les trous en amont si le sol est lourd.

  • Pralinage : Avant de mettre l’arbre dans le sol, il faut tremper les racines dans du pralin, c’est ce qu’on appelle le ‘pralinage’. Pour faire du pralin c’est simple : 1/3 de bouse de vache, 1/3 de terre fine, 1/3 d’eau. On plonge les racines des arbres dans cette préparation juste avant la plantation, cela permet à la fois d’apporter eau et nourriture pendant l’hiver aux racines, mais également de booster la mycorhization (association dans le sol des racines de l’arbre avec des champignons intéressants).

  • Plantation : La plantation d’un arbre peut être longue ou rapide, cela dépend de plusieurs facteurs (sol meuble ou dur à travailler, outils à disposition, nature de l’arbre à planter, etc.), mais elle se déroule toujours de la même façon : excavation, plantation, rebouchage.

  • Protection : Suite à la plantation, il ne faut pas négliger la protection des arbres. Cela passe par la pause d’une gaine de protection pour éviter les attaques de lapin, chevreuil et autres animaux. Mais il est aussi nécessaire de passer régulièrement vérifier qu’aucun ravageur n’abîme l’arbre, prudence face à la zeuzaire notamment, responsable de la mort de jeunes arbres.

L’infographie suivante présente les différentes étapes de la plantation :

Début décembre, les agriculteurs du projet ont participé à une formation d’une journée sur la plantation des arbres en systèmes agroforestier. L’occasion pour Renaud Mauchoffé, pépiniériste, de transmettre son savoir faire et ses connaissances en la matière. Pour une bonne plantation, on applique la règle des 4 ‘P’ :

  • Préparation du sol : Etape importante pour que l’arbre puisse s’implanter dans de bonnes conditions. Il est conseillé de décompacter son sol avant plantation, voir de creuser les trous en amont si le sol est lourd.

  • Pralinage : Avant de mettre l’arbre dans le sol, il faut tremper les racines dans du pralin, c’est ce qu’on appelle le ‘pralinage’. Pour faire du pralin c’est simple : 1/3 de bouse de vache, 1/3 de terre fine, 1/3 d’eau. On plonge les racines des arbres dans cette préparation juste avant la plantation, cela permet à la fois d’apporter eau et nourriture pendant l’hiver aux racines, mais également de booster la mycorhization (association dans le sol des racines de l’arbre avec des champignons intéressants).

  • Plantation : La plantation d’un arbre peut être longue ou rapide, cela dépend de plusieurs facteurs (sol meuble ou dur à travailler, outils à disposition, nature de l’arbre à planter, etc.), mais elle se déroule toujours de la même façon : excavation, plantation, rebouchage.

  • Protection : Suite à la plantation, il ne faut pas négliger la protection des arbres. Cela passe par la pause d’une gaine de protection pour éviter les attaques de lapin, chevreuil et autres animaux. Mais il est aussi nécessaire de passer régulièrement vérifier qu’aucun ravageur n’abîme l’arbre, prudence face à la zeuzaire notamment, responsable de la mort de jeunes arbres.

L’infographie suivante présente les différentes étapes de la plantation :

¡Comparte este artículo en tus redes!

¿Cuál es su impacto en los bosques?

¿Cuál es su impacto en los bosques?