bandeau-web

Campagne "Le cuir tanne la forêt"

Article du 9 janvier 2013

L’élevage bovin responsable de la déforestation

La déforestation détruit plus de 13 millions d’hectares de forêts chaque année ce qui équivaut à la superficie de la Grèce.

Ce désastre écologique entraîne des bouleversements énormes : changement climatique, pollution de l’air, des sols et de l’eau, dégradation des terres, perte de la biodiversité etc.…

A ce jour, 95% de la déforestation a lieu en pays tropicaux. Et, 80 % de cette déforestation est due à la conversion agricole.

Cette conversion agricole est majoritairement due à l’élevage bovin qui est responsable de 65%  de la déforestation en Amérique du Sud, notamment en Amazonie, qui représente la moitié des écosystèmes tropicaux mondiaux, ce qui en fait la principale menace des forêts sud-américaines.

L’Amazonie est menacée par l’élevage notamment au Brésil qui possède 88% du cheptel bovin Amazonien. Cet écosystème qui possède 10% des espèces mondialement connues perd ses forêts principalement à moins de 50 km des principales autoroutes suite à des feux de forêt qui laisse place aux pâturages pour les bovins.

Ces bovins qui ont besoin de presque un hectare en moyenne par tête de bétail produisent principalement de la viande et du cuir issu de leur peau qui représente un revenu indispensable pour les fermes avec 20% de la valeur totale.

Rapport Cuir Tanne la Foret 2013

Quand le Cuir tanne la forêt

Des actions commencent à se mettre en place pour réduire l‘empreinte écologique sur la forêt dans le cadre la consommation de bois, de papier, de palme et de soja. Pourtant le secteur du cuir est encore un secteur très peu sensibilisé à cette problématique, notamment en France, qui est le 2ème consommateur mondial de chaussure avec 6,5 paires achetées par habitant et par an.

Ce cuir sert massivement à la confection de nos chaussures. Aujourd’hui en France selon une estimation d’Envol Vert 1 paire de chaussures en cuir vendue sur 7 serait issue de la déforestation. 13,5% des chaussures vendues en France contiennent directement ou indirectement du cuir issu d’élevages brésiliens à fort risque de déforestation. La France importe plus de 95% de ces chaussures principalement d’Italie et de Chine qui sont les principaux utilisateurs du cuir brésilien.

Voir le clip

Signez la pétition

Envol Vert souhaite donc alerter la population sur la provenance du cuir présent dans leurs chaussures. Elle espère les inciter à ne pas participer au désastre écologique qu’est la déforestation.

Les Français doivent demander des garanties environnementales sur les produits qu’ils achètent. Il faut inciter les fabricants français de chaussures au changement.

C’est ainsi qu’Envol Vert lance une pétition sur la plateforme Change.org pour demander au groupe Eram, 1er fabricant français de chaussures en France, de s’assurer de la traçabilité de son cuir et d’apporter des garanties environnementales sur sa provenance afin de ne pas être un acteur de la déforestation sud-américaine.

Concrètement, exigeons d’Eram et des grands fabricants de chaussures français à s’engager publiquement à :

– Ne pas s’approvisionner en cuir auprès de fournisseurs responsables de la déforestation,

– Créer un système solide et transparent de traçabilité de leur chaîne d’approvisionnement en cuir,

– Mettre en place des garanties afin que le cuir utilisé ne provienne pas de zones à risque de déforestation; par des certifications indépendantes qui assurent que les élevages répondent à des critères environnementaux robustes;

– Fournir l’information sur les pays d’origine de l’élevage dont est issu leur cuir.

– Inciter, en tant que leader les autres acteurs du secteur à des politiques d’approvisionnements responsables

Timberland, une grande marque de chaussure, s’est elle-même déjà engagée à ne travailler qu’avec des producteurs de cuir qui ne contribuent pas au déboisement à travers un système de traçabilité en étroite collaboration avec le Leather Working Group.

De telles démarches sont possibles ! Les entreprises françaises ne doivent plus être les mauvais élèves en termes de traçabilité.

Ne participons pas à la déforestation en achetant des chaussures qui ne présentent pas de garanties environnementales! Exigeons d’Eram de ne plus être acteur de la déforestation sud-américaine !

Actualisation au 7 mars. Victoire de la campagne lire ici

Connaître la mobilisation autour de cette campagne : cliquez ici