Vous trouvez absurde que l’on vous demande le goût qu’aurait une pomme issue de l’artificialisation des sols ?

On vous comprend. Rien ne pousse sur le bitume, le béton ou encore l’asphalte.
Mais cette question est légitime au vu de la disparition massive des espaces naturels, agricoles et forestiers en France.

Je souhaite recevoir des informations sur les actions d’Envol Vert pour lutter contre la déforestation en France :

La France bat le record européen d’artificialisation des sols par nombre d’habitants !

Pourquoi ? Car nos terres sont de plus en plus déforestées, bitumées et bétonnées pour construire des routes, des centres commerciaux, des tracés de TGV ou encore des zones résidentielles…

En 2018, les sols artificialisés couvraient un peu plus de 5 millions d’hectares soit 8% de l’ensemble du territoire français. L’Etat a créé l’objectif « Zéro Artificialisation Nette » (ZAN) qui vise à diviser par deux l’artificialisation des sols d’ici à 2031. Malheureusement sur ce début de décennie, elle continue de progresser à une allure vertigineuse…
Et ce sont chaque année entre 20 000 et 30 000 hectares qui sont artificialisés, souvent au détriment des terres agricoles (soit 45% de ces sols).

Luttons ensemble contre la “déforestation à la française”

Notre combat est déjà engagé dans le Tarn :

  • En décembre 2022, Envol Vert cessait publiquement sur le plateau de Cash Investigation son partenariat avec le groupe Pierre Fabre, soutien historique du projet autoroutier l’A69 destructeur du vivant. Depuis, la mobilisation a explosé aux côtés des militant·es, des scientifiques et de nombreuses associations locales et nationales.
    Parmi ces 366 hectares artificialisés, ce sont des participant·es de notre projet Au Pré de Mes Arbres qui sont touché·es. C’est pourquoi nous avons écrit une tribune à l’attention de Carole Delga, fait des lives pour montrer cette “déforestation à la française” et, bien entendu, soutenu sans relâche le collectif La Voie Est Libre.

  • De manière complémentaire, nous nous mobilisons autour de la conservation avec le projet SEVE (Sylviculture équitable, Vivante et Engagée). Ce projet implique les citoyen·nes dans la conduite durable des forêts, accompagner les propriétaires forestiers et encourager la filière bois artisanale du Haut-Languedoc. Et l’un des axes forts est la création d’un Groupement Forestier Citoyen afin d’acheter et de gérer communément des parcelles forestières. Aujourd’hui, ce sont plus de 30 personnes actives qui forment ce groupement. En 2024, ce seront 20 hectares achetés pour lancer l’aventure !

En application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative au traitement des données, fichiers et libertés, et du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression de vos données personnelles ainsi que d'un droit à la transférabilité, à l'opposition et à la limitation de vos données.
Vous pouvez exercer ces droits en adressant une demande, accompagnée d'une preuve de votre identité, en nous écrivant à l'adresse électronique suivante : contact@envol-vert.org.

Alors, protéger les forêts et la biodiversité n’est pas seulement important au Brésil, en Colombie ou au Pérou – c’est aujourd’hui essentiel en France!

JE SOUTIENS ENVOL VERT