groupeforestera_septembre2010

Agir pour le changement des pratiques par l’exemple

Envol Vert et Forestera s’associent à Ishichihui dans la région de San Martin

Au Pérou, Envol Vert ouvre de nouvelles perspectives en matière de reforestation productive. Elle s’associera cette année avec l’entreprise franco-péruvienne Forestera pour participer au développement d’une plantation de cacao biologique cultivée en agroforesterie et située dans la communauté d’Ishichihui.

Implantée dans une région où l’agriculture intensive (cacao, élevage, maïs…) morcelle le paysage et détruit les écosystèmes, la plantation s’appuiera sur un modèle agronomique alliant culture de rente et reforestation diversifiée. Une alternative agronomique particulièrement propice à la récupération des sols dégradés et des habitats qui s’avère tout aussi nécessaire à la production d’un cacao fin dit “fino de aroma” à haute valeur ajoutée.

A terme, la plantation se veut modèle. Un programme de formation complet élaboré conjointement par les deux équipes et composé de 26 thématiques agronomiques, sociales et environnementales a débuté en Août dernier. Chaque semaine Forestera offrira une demi-journée de formation à ses employés et aux habitants du centre peuplé d’Ishichihui ayant fait le choix de participer. Une initiative volontaire pour les producteurs de la région souhaitant améliorer leurs connaissances agronomiques et la qualité de leur cacao, ou bien pour des jeunes sans emploi cherchant à obtenir la certification délivrée à l’issue de ce premier semestre.

A long terme, si la communauté s’approprie la démarche, cela devrait permettre une reforestation progressive de la région ainsi qu’une amélioration des conditions de vie. En effet, les autorités locales ont signalé à plusieurs reprises le manque d’accès à l’eau potable. Les rivières sont contaminées par les pratiques agricoles environnantes et la plupart des habitants souffrent de son ingestion quotidienne. Seule la reforestation du bassin versant, couplée à un changement des pratiques d’abattis-brulis et de monoculture en plein soleil, constitueraient une solution pérenne. A voir si le programme de formation porte ses fruits et encourage effectivement les habitants à reboiser leur parcelle pour la production biologique de cacao. Parce que oui ! La forêt protège et améliore la qualité du cacao, de l’eau, de notre environnement… Il est temps de le lui rendre !

Dans ce contexte, Envol Vert participe activement à la coordination entre Forestera et la communauté en favorisant la communication autour des ateliers, mais aussi en proposant des thèmes de formation adaptés aux besoins ainsi que des modes d’apprentissage dynamiques.

A plus long terme, il s’agira pour Envol Vert et la communauté d’identifier et de mettre en œuvre des alternatives économiques à la déforestation. Un objectif qui devra nécessairement passer par la réalisation d’activités de sensibilisation avec l’ensemble des membres, enfants comme adultes, pour une amélioration effective des conditions de vie.

Jusqu’en Juin 2019, Envol Vert participera au lancement de ce projet qui s’étalera sur plusieurs années et dont beaucoup de défis restent à relever.

Ce message est également disponible en : Anglais, Espagnol