stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée

Décideurs, Zéro Empreinte Forêt c’est maintenant ! Signez !

>> Je signe la pétition

Le 14 novembre 2018, le gouvernement français s’est doté d’une Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI) qui vise à mettre fin d’ici 2030 à la déforestation causée par l’importation de produits forestiers ou agricoles. C’est un premier pas important pour lutter contre la déforestation avec en particulier une volonté affichée de vouloir porter cette ambition à l’échelle européenne. Cependant cette avancée ne va pas assez loin car elle n’est pas contraignante et il y a urgence à mettre fin à la déforestation importée bien avant 2030, et à la réduire de moitié d’ici 2020 !

A cette occasion, nous, citoyens conscients et associations françaises luttant à travers le monde pour la préservation des forêts, lançons un appel aux décideurs publics et privés pour mettre en place des mesures contraignantes pour réduire de moitié la déforestation importée dès 2020.

>> Je signe la pétition

>> Lire l’intégralité de la tribune et des demandes aux décideurs privés et publics

>> Calculer son Empreinte Forêt

La Déforestation Importée

Malgré la signature de la déclaration de New York sur les forêts en septembre 2014 (dont l’objectif était de « réduire les pertes forestières naturelles de moitié d’ici 2020, en s’efforçant d’y mettre fin d’ici 2030 ») ou les engagements « Zéro Déforestation d’ici à 2020 » affichés par de nombreuses entreprises, force est de constater que nous sommes très loin du but[1]. Par ailleurs le contexte politique international n’est pas favorable puisque des traités internationaux emblématiques sont remis en question. L’Europe s’engage, mais demeure le continent qui génère le plus de déforestation importée[2]; c’est-à-dire qu’à travers ses importations, elle provoque indirectement de la déforestation dans d’autres régions du monde. Certains produits comme le soja, l’huile de palme, le cacao et le caoutchouc sont particulièrement concernés.

>> Je signe la pétition

L’appel des ONG

Décideurs publics, (après la première avancée faite avec la publication de la SNDI), répondez à notre appel et mettez en place des mesures d’ici 2020, pour respecter votre engagement pris lors de la Déclaration de New York. La lutte contre la déforestation importée constitue le premier levier d’action pour la France. Pour cela :

  • Transcrivez la SNDI en réglementations contraignantes pour les acteurs publics comme privés
  • Mettez fin à la fiscalité avantageuse sur les agro carburants et aux projets d’implantation d’usines de production d’agro carburants à base d’huile de palme sur le territoire français.
  • Luttez contre la déforestation importée liée au soja et à la viande en intégrant directement l’impératif de Zéro Déforestation Importée dans les négociations cadre des accords de Libre Echange, en premier lieu sur les accords EU-MERCOSUR FTA.
  • Prenez des mesures concrètes pour inciter les consommateurs à réduire leur consommation de viande, largement dépendante du soja d’importation pour sa production

>> Je signe la pétition

Décideurs privés, répondez à notre appel et aux exigences de la France face aux impératifs de Zéro déforestation !

  • Respectez vos engagements « zéro déforestation en 2020 » que vous êtes nombreux à avoir pris sans résultat probant à ce jour
  • Dépassez les logiques de certification comme seule solution de préservation des forêts, ces certifications ayant montré leurs limites. Améliorez la traçabilité et la transparence des produits à risque en travaillant sur vos chaines d’approvisionnement.
  • Agissez concrètement pour la réduction de la consommation des produits liés aux matières premières entrainant la déforestation, la solution restant la sobriété dans leur utilisation.

>> Je signe la pétition

Après cette première avancée avec la publication de la SNDI, nous vous invitons à répondre à notre appel en prenant des mesures concrètes et ambitieuses d’ici à 2020, c’est à dire dans moins de 400 jours !

Signataires:

Jonathan Guyot, Président de all4trees, Margaux Sabourin, Présidente de Coeur de Forêt,  Olivier Guichardon, Président d’Envol Vert, Maïkov Dumas, Président de Forestever, Responsable Politique des questions forestières, Hervé Le Bouler, France Nature Environnement, Cécile Lachaux, Directrice de Man and Nature, Marie Toussaint Présidente de Notre affaire à tous – Agir ensemble pour la justice climatique, Patrice Papet, Président de Planète Urgence, Thomas Boisserie, Directeur Général, Planète Urgence, Marie-Hélène Straus, Présidente de Tchendukua-Ici et Ailleurs, David Colon, Président de Up2Green Reforestation, Valérie Colin, Secrétaire Générale de Noé.

[1] https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/climatologie-rechauffement-climatique-previsions-giec-etaient-trop-optimistes-10644/

[2] 39% de la déforestation importée mondiale selon une étude la commission européenne en 2013 : The impact of EU consumption on deforestation: Comprehensive analysis of the impact of EU consumption on deforestation

>> Je signe la pétition