Chantier de plantation dans le Tarn

Venez agir à nos côtés pour une agriculture plus durable. Les journées de plantation seront l’occasion de s’initier à la plantation d’arbres, de rencontrer des producteurs locaux, et de partager des moments conviviaux.

 

Cette année, Envol Vert accompagne 23 agriculteurs répartis dans le sud Tarn (Lauragais, Sor, Agout et Sidobre).

3 800 arbres vont être plantés : on compte des fruitiers de variétés anciennes et des arbres améliorant. Envol Vert invite les citoyens à participer à l’un des 13 chantiers participatifs de plantation et aux personnes intéressées par l’agroforesterie à participer à l’une des 3 journées d’information prévues cet hiver.

 

Les dates des journées de plantation :

  • 19 décembre 2020 à Lombers chez Stéphane et Hélène
  • 21 décembre 2020 à Fauch chez Nils
  • 3 janvier 2021 à Saint-Antonin-de-Lacalm chez Alexandre
  • 9 janvier 2021 à Montredon-Labessonnié chez Quentin
  • 13 janvier 2021 Saint-Amans-Soult chez Renaud
  • 15 janvier 2021 à Saint Genest de Contest chez Maïlys, Nicolas et Ségolène
  • 23 janvier 2021 à Apelle chez Grégoire
  • 31 janvier 2021 à Teulat chez Loïc
  • 6 février 2021 à Saint-Antonin-de-Lacalm chez Aurélie
  • 13 février 2021 à Magrin chez Pierre
  • 20 février 2021 à Roquecourbe chez Cyril et Marie-Lise
  • 27 février 2021 à Castres chez Yvan et Nathalia

 

 

Le projet Au Pré de Mes Arbres installe l’agroforesterie dans le Sud Tarn

23 agriculteurs sont cette année soucieux de valoriser la biodiversité dans leur parcelle agricole. Cet hiver, des arbres fruitiers anciens comme les pommiers Museau de Lièvre, les poiriers William Duchesse ou le Noisetier Merveille de Bollwiller vont être plantés. Ces arbres seront associés avec divers autres arbres à fort potentiel environnemental appelés « améliorants » comme les amélanchiers, le caraganier, ou encore le mûrier blanc qui sert à la fois de fourrage et d’aliment pour les poules. Ces parcelles ont pour vocation une agroforesterie diversifiée associant des arbres et des cultures comme le blé, le maraîchage ou de l’élevage (volailles ou moutons). En implantant 11 mares dans les parcelles l’association vise aussi à favoriser la biodiversité sauvage comme les batraciens.

 

Venez nombreux !