Publié le : 03/01/20244.3 min de lecture

Le Comité scientifique et technique Forêt dévoile le « Référentiel Empreinte Forêt France » un chantier coordonné par l’association Envol Vert. Ce référentiel est une méthodologie de référence co-construite avec une trentaine d’experts afin d’évaluer l’impact de la consommation des français·es sur les forêts et autres écosystèmes naturels menacés dans le monde.

Depuis 2019, le Comité scientifique et technique Forêt (CST-F) s’est affirmé en tant qu’espace de discussion pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). Copiloté par quatre ministères (dont celui de la Transition Écologique) , le CST-F vise à réunir les experts et acteurs afin d’avoir des réflexions approfondies sur les outils nécessaires pour contrer la conversion d’écosystèmes naturels dans le monde.

Un chantier de près de deux ans, porté par Envol Vert, a permis de donner naissance au « Référentiel Empreinte Forêt France » (REFF), un outil permettant notamment de répondre à l’un des objectifs de la SNDI de mesure de l’Empreinte Forêt, mais aussi de proposer une déclinaison pour d’autres acteurs. En effet, face à la complexité des chaînes d’approvisionnement, le REFF propose une méthodologie permettant à chaque acteur d’évaluer le risque de déforestation liée aux  importations de matières premières. 

Les discussions entre experts ont permis de faire ressortir une méthodologie en deux grandes étapes :

  • L’estimation de la quantité équivalente de matière première à risque consommée en France ainsi que son origine,

  • Une évaluation de la responsabilité de chaque matière première dans la déforestation et la dégradation des écosystème dans les pays de production.

L’une des spécificités du REFF est la prise en compte dans chacune des étapes des critères permettant d’estimer des impacts précis comme la dégradation des autres écosystèmes forestiers comme les savanes du Cerrado au Brésil ou encore l’estimation de la responsabilité d’une matière première dans la déforestation. Une avancée importante au vu de la révision du règlement Européen l’année prochaine qui ne les prend pas encore en compte.

Ce travail a permis de valider la méthodologie entre experts et rend aujourd’hui possible une déclinaison en différents outils en fonction des besoins : 

  • Un suivi de l’implémentation de la SNDI par le gouvernement et donc du rôle de la France dans la dégradation et déforestation mondiale,

  • Un outil de sensibilisation pour aider les consommateur·rices dans leurs choix de consommations (notamment en permettant une comparaison entre différents produits),

  • Un outil d’aide à la décision pour les organisations souhaitant évaluer leur rôle dans la déforestation importée et concentrer leurs efforts pour lutter le plus efficacement contre celle-ci.

Le Référentiel Empreinte Forêt France appelle à une utilisation collaborative. Il s’inscrit dans une démarche continue d’amélioration et d’adaptation, reflétant la dynamique nécessaire pour relever les défis complexes de la déforestation importée. L’association Envol Vert continuera ses travaux afin de maximiser la lutte contre cette déforestation et dégradation. Son expertise est aujourd’hui mise à disposition du secteur privé et public pour appliquer ce référentiel à leurs activités. Nous proposons notamment :

  • de sensibiliser les membres d’organisations (technicien·nes, décideur·euses,…) sur la problématique de la déforestation importée, notre impact et comment y lutter efficacement,

  • d’accompagner les collectivités dans une évaluation de leur responsabilité et une hiérarchisation de leurs moyens de lutte.

LIRE LE RAPPORT

TOUT COMPRENDRE EN UNE VIDÉO
Cette vidéo récapitule l’ensemble de nos travaux et propositions de déploiement :

SI VOUS SOUHAITEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ·E PAR ENVOL VERT SUR CETTE THÉMATIQUE : CONTACT@ENVOL-VERT.ORG

Publié le : 03/01/20244.3 min de lecture

Le Comité scientifique et technique Forêt dévoile le « Référentiel Empreinte Forêt France » un chantier coordonné par l’association Envol Vert. Ce référentiel est une méthodologie de référence co-construite avec une trentaine d’experts afin d’évaluer l’impact de la consommation des français·es sur les forêts et autres écosystèmes naturels menacés dans le monde.

Depuis 2019, le Comité scientifique et technique Forêt (CST-F) s’est affirmé en tant qu’espace de discussion pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). Copiloté par quatre ministères (dont celui de la Transition Écologique) , le CST-F vise à réunir les experts et acteurs afin d’avoir des réflexions approfondies sur les outils nécessaires pour contrer la conversion d’écosystèmes naturels dans le monde.

Un chantier de près de deux ans, porté par Envol Vert, a permis de donner naissance au « Référentiel Empreinte Forêt France » (REFF), un outil permettant notamment de répondre à l’un des objectifs de la SNDI de mesure de l’Empreinte Forêt, mais aussi de proposer une déclinaison pour d’autres acteurs. En effet, face à la complexité des chaînes d’approvisionnement, le REFF propose une méthodologie permettant à chaque acteur d’évaluer le risque de déforestation liée aux  importations de matières premières. 

Les discussions entre experts ont permis de faire ressortir une méthodologie en deux grandes étapes :

  • L’estimation de la quantité équivalente de matière première à risque consommée en France ainsi que son origine,

  • Une évaluation de la responsabilité de chaque matière première dans la déforestation et la dégradation des écosystème dans les pays de production.

L’une des spécificités du REFF est la prise en compte dans chacune des étapes des critères permettant d’estimer des impacts précis comme la dégradation des autres écosystèmes forestiers comme les savanes du Cerrado au Brésil ou encore l’estimation de la responsabilité d’une matière première dans la déforestation. Une avancée importante au vu de la révision du règlement Européen l’année prochaine qui ne les prend pas encore en compte.

Ce travail a permis de valider la méthodologie entre experts et rend aujourd’hui possible une déclinaison en différents outils en fonction des besoins : 

  • Un suivi de l’implémentation de la SNDI par le gouvernement et donc du rôle de la France dans la dégradation et déforestation mondiale,

  • Un outil de sensibilisation pour aider les consommateur·rices dans leurs choix de consommations (notamment en permettant une comparaison entre différents produits),

  • Un outil d’aide à la décision pour les organisations souhaitant évaluer leur rôle dans la déforestation importée et concentrer leurs efforts pour lutter le plus efficacement contre celle-ci.

Le Référentiel Empreinte Forêt France appelle à une utilisation collaborative. Il s’inscrit dans une démarche continue d’amélioration et d’adaptation, reflétant la dynamique nécessaire pour relever les défis complexes de la déforestation importée. L’association Envol Vert continuera ses travaux afin de maximiser la lutte contre cette déforestation et dégradation. Son expertise est aujourd’hui mise à disposition du secteur privé et public pour appliquer ce référentiel à leurs activités. Nous proposons notamment :

  • de sensibiliser les membres d’organisations (technicien·nes, décideur·euses,…) sur la problématique de la déforestation importée, notre impact et comment y lutter efficacement,

  • d’accompagner les collectivités dans une évaluation de leur responsabilité et une hiérarchisation de leurs moyens de lutte.

LIRE LE RAPPORT

TOUT COMPRENDRE EN UNE VIDÉO
Cette vidéo récapitule l’ensemble de nos travaux et propositions de déploiement :

SI VOUS SOUHAITEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ·E PAR ENVOL VERT SUR CETTE THÉMATIQUE : CONTACT@ENVOL-VERT.ORG

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?