La forêt, un lieu de loisirs et d'inspiration...

La forêt, lieu de loisirs et d’inspiration

Les forêts offrent une source d’inspiration riche pour l’art et la littérature. La forêt a inspiré les plus grands poètes de Baudelaire à Ronsard, en passant par Apollinaire et Victor Hugo, mais aussi Brassens. Les peintres comme Monet, Auguste Renoir ou Paul Cézanne se sont autant inspirés des forêts que les sculpteurs des animaux qui l’habitent.

Les forêts sont une source d’inspiration…

Les forêts sont une riche source d’inspiration notamment pour l’art, le folklore, les symboles nationaux et l’architecture. Les forêts ont donc inspiré : les drapeaux d’une dizaine de nations comme c’est le cas du Liban et de son célèbre Cèdre, des poètes célèbres comme Baudelaire qui écriront que « La nature est un temple… », « Qui a vu quelque fois un grand chêne asséché » selon Joachim du Bellay…Elles ont aussi conduit Brassens a composé le célèbre titre « Au pied de mon arbre », la magie des forêts s’opère aussi dans la chanson…

Source intarissable d’inspiration, la forêt est aussi le moteur qui a alimenté la créativité des artistes peintres et des sculpteurs…Des toiles somptueuses ont en effet été peintes autour du thème de la forêt comme par exemple Le Chêne, forêt de Fontainebleau par Monet ou encore Jules le Cœur et ses chiens dans la forêt de Fontainebleau par Auguste Renoir.

Quant aux sculpteurs, le Grand Palais les a mis récemment à l’honneur à travers l’exposition Beauté Animale. Ainsi, il a été possible de découvrir certaines sculptures représentant les animaux de la forêt : Le Représentant (un cerf naturalisé) de Gloria Friedmann, l’orang-outan de Pompon ou encore Le Tigre et le Gavial, une sculpture romantique d’Antoine-Louis Barye.

Les forêts sont une source de divertissement et d’apprentissage ludique…

Les livres sur les forêts sont innombrables, entre les romans, ceux qui vous apprennent à reconnaître les arbres et ceux qui vous proposent des recettes gourmandes de la forêt (tapenade de Trompette-de-la-mort, Quiche aux orties, Beignets de fleurs de sureau…ça vous tente ?)

Et que dites-vous des animations ludiques proposés aux enfants telle que la lecture de contes, de comptines et autres chansonnettes qui tous mettent en avant la forêt, ses mystères et ses animaux ? : « Promenons-nous dans les bois », « Mon beau sapin », Le Petit Poucet de Charles Perrault, Boucle d’Or et les trois ours ou Hansel et Gretel, contes recueillis par les frères Grimm, « La forêt et le bûcheron » de La Fontaine…

De nombreux films à succès ont eux aussi mis à l’honneur les forêts tout en faisant le bonheur des spectateurs. C’est le cas par exemple du célèbre film d’animation d’Hayao Miyazaki, Princesse Mononoké dont le sujet principal est la protection de l’âme des forêts ou plus récemment Avatar, le film de James Cameron. Les bandes-dessinées elles aussi sont passées au vert en s’inspirant des forêts comme par exemple : La Forêt de Tiburce Oger-Vincent Perez, Les Forêts d’Opale d’Arleston Scotch et Philippe Pellet, Séraphine et les animaux de la forêt de David Chauvel et Jérôme Lereculey. Et encore plus vieux, un duo mythique de la BD française : Obélix et Astérix et la potion magique sans oublier l’arbre du druide Panoramix…

Les forêts, à l’origine des valeurs esthétiques et patrimoniales…

Nous sommes nombreux à apprécier la beauté des paysages que nous révèlent les forêts, ce qui se traduit le plus souvent dans nos choix de certains sites pour construire nos maisons, dans nos distractions comme les visites de parcs par exemple. Aussi, qui n’a jamais projeté de partir en vacances en forêts pour méditer ou tout simplement pour s’y reposer et s’y relaxer ? Nombreux sont les services culturels que nous rendent les forêts…

Beaucoup de sociétés attachent de l’importance aux paysages historiquement importants, dits « paysages culturels » ou aux espèces ayant une signification culturelle. Ainsi, la Forêt de Brocéliande fait partie des mythes et des lieux historiques du patrimoine français. Dans les sociétés africaines par exemple, on notera l’importance culturelle accordée au baobab.

L’ensemble de ces services culturels peuvent aussi être qualifiés d’éducatifs car, que ce soit la balade en forêt pour l’observation des animaux, les classes nature ou la découverte de tableaux, la forêt sert de base et de support à notre éducation.

La non-intégration des valeurs des services rendus par les forêts dans la prise de décision économique a entraîné des activités ayant un impact néfaste sur l’environnement. Ne négligeons pas les forêts car elles sont aussi un facteur important pour l’économie car elles représentent une opportunité idéale pour le développement du tourisme. En 2007, cette opportunité a été évaluée entre 381 à 1171$ pour les forêts tropicales. L’écotourisme qui est l’une des branches les plus dynamiques du tourisme mondial avec une croissance d’environ 20% par an (ONU 2011).

 

Lire aussi :

Services rendus par les forêts

Les forêts et notre alimentation

Les forêts et les pluies

La forêt et le CO₂, une histoire d’amour…

La forêt, notre fournisseur officiel de papier

L’économie dépend de la nature

Les entreprises dépendent de la forêt

Les causes de la déforestation

Téléchargez le rapport « Descriptif argumenté des services rendus par la forêt »