Biens de consommation et déforestation

Biens de consommation et déforestation

Analyse de l’ampleur et de la nature de l’illégalité dans la conversion des forêts pour l’agriculture et les plantations de bois

Voici quelques éléments d’information issu du rapport FORESTTrends en partenariat avec UKAid de septembre 2014.

Biens de consommation et déforestationLes données présentées dans ce rapport indiquent que le phénomène d’agriculture commerciale et les exportations associées se sont poursuivies à un rythme alarmant depuis au moins le début du 21ème siècle.
En effet, ce problème s’est aggravé et se développe même plus vite que les estimations prudentes de cette analyse montrent.
Alors que la hausse des revenus mondiaux et la demande des produits agricoles continuent de grimper, nous répondons actuellement avec un modèle de développement inadapté.
Il est de plus en plus clair que la majeure partie de la conversion des terres forestières à des fins agricoles à grande échelle est contraire à certaines lois et réglementations les plus fondamentales des pays producteurs, entraînant également des coûts sociaux et environnementaux importants.
Ces illégalités vont devenir de plus en plus nombreuses dans ces pays producteurs qui encouragent les investissements agricoles pour catalyser la croissance. La déforestation risque d’augmenter encore dans des régions telles que le Bassin du Congo, à moins que nous nous assurions que les terres forestières soient bien converties en zone agricole légalement et de manière durable.

Voir le rapport