Publié le : 05/06/20213.4 min de lecture

La première édition du Festival SÚMAte al Bosque vient de s’achever à Lima au Pérou. Pour cette première édition, et compte tenu des conditions sanitaires liées à la COVID-19, le festival s’est tenu en plein air, dans le Parc Central de Miraflores, un site incontournable qui accueille chaque jour plus de 50 000 visiteurs.

Un Festival péruvien consacré à la forêt et à la biodiversité

Après 7 années du festival ColomBIOdiversidad exclusivement colombien, le festival SÚMAte al Bosque a vu le jour et s’est déployé au Pérou. Ce festival, consacré à la forêt et à l’importance de la biodiversité, est essentiel au Pérou dans la mesure où son territoire, couvert à 53% de forêt tropicale amazonienne, dispose d’une biodiversité exceptionnelle mais également d’un taux de déforestation particulièrement élevé. Chaque année ce sont plus de 200 000 ha de forêt qui partent en fumée, un chiffre qui n’a fait qu’augmenter avec la crise sanitaire en cours. La cause principale de ce désastre environnemental ? Un monde toujours plus gourmand et consommateur de ressources, un manque de contrôle des autorités et un besoin de renforcement des capacités du monde agricole. Malgré les apparences, la forêt est bien plus proche de la ville que l’on ne le pense, bien que très peu de citadins soient au courant de l’étroit lien qui existe entre les deux.

Face à ce constat, SÚMAte al Bosque est né, et l’ambition de son édition péruvienne est de rapprocher géographiquement et rendre visible ces interconnexions, dans des lieux à forte fréquentation et en abordant un message clair : il est encore possible d’agir, mais la première clé de l’action c’est l’information !

Sensibilisation sur les services rendus par les forêts

« Plus vous voulez vous élever, plus il faut avoir les pieds sur terre. Chaque arbre vous le dit. »

Le programme de cette première édition

Pour passer ces message la première édition de ce festival à tenter de relever le difficile défi d’un discours encourageant et positif en redoublant de créativité. Un programme varié et riche a été proposé aux passants, qui ont été nombreux à souligner l’importance des messages portés.

Au programme, les participants ont notamment pu apprécier :

  • un quizz qui portait sur le parcours du café, de sa production à sa consommation pour connaitre l’impact de leur consommation sur l’environnement et les producteurs,

  • un tunnel végétal unique de 6 mètres de long, reproduisant une immersion olfactive, visuelle et auditive en forêt a permis de transporter les visiteurs dans cet écosystème particulier,

  • une exposition photo du concours digital « El bosque invade la cuidad », concours qui mettait en lumière la beauté de la nature en ville,

  • en bout de parcours, nous invitions les participants à nous partager leur engagement pour un mode de vie plus en accord avec la forêt ou simplement leurs rêves d’avenir durable.

Tunnel végétal

Bien d’autres activités ont été mises en place, et de nombreux artistes se sont joints au mouvement et ont participé artistiquement à ce projet, comme le collectif Amapolay, reconnu pour son engagement en faveur des peuples autochtones.

Fresque artistique du collectif Amapolay

Nos soutiens

Cette première édition 2021 a été soutenue par la mairie de Miraflores, l’Agence française de développement (AFD), l’Alliance Française et Nua que nous remercions chaleureusement, car sans eux, rien de tout cela n’aurait été possible.

Nous espérons pouvoir toucher toujours plus de monde l’an prochain, pour une nouvelle édition de SÚMAte al Bosque, toujours plus engagée.  

Voeux et engagements pour la préservation de la nature déposés par les visiteurs

Publié le : 05/06/20213.4 min de lecture

La première édition du Festival SÚMAte al Bosque vient de s’achever à Lima au Pérou. Pour cette première édition, et compte tenu des conditions sanitaires liées à la COVID-19, le festival s’est tenu en plein air, dans le Parc Central de Miraflores, un site incontournable qui accueille chaque jour plus de 50 000 visiteurs.

Un Festival péruvien consacré à la forêt et à la biodiversité

Après 7 années du festival ColomBIOdiversidad exclusivement colombien, le festival SÚMAte al Bosque a vu le jour et s’est déployé au Pérou. Ce festival, consacré à la forêt et à l’importance de la biodiversité, est essentiel au Pérou dans la mesure où son territoire, couvert à 53% de forêt tropicale amazonienne, dispose d’une biodiversité exceptionnelle mais également d’un taux de déforestation particulièrement élevé. Chaque année ce sont plus de 200 000 ha de forêt qui partent en fumée, un chiffre qui n’a fait qu’augmenter avec la crise sanitaire en cours. La cause principale de ce désastre environnemental ? Un monde toujours plus gourmand et consommateur de ressources, un manque de contrôle des autorités et un besoin de renforcement des capacités du monde agricole. Malgré les apparences, la forêt est bien plus proche de la ville que l’on ne le pense, bien que très peu de citadins soient au courant de l’étroit lien qui existe entre les deux.

Face à ce constat, SÚMAte al Bosque est né, et l’ambition de son édition péruvienne est de rapprocher géographiquement et rendre visible ces interconnexions, dans des lieux à forte fréquentation et en abordant un message clair : il est encore possible d’agir, mais la première clé de l’action c’est l’information !

Sensibilisation sur les services rendus par les forêts

« Plus vous voulez vous élever, plus il faut avoir les pieds sur terre. Chaque arbre vous le dit. »

Le programme de cette première édition

Pour passer ces message la première édition de ce festival à tenter de relever le difficile défi d’un discours encourageant et positif en redoublant de créativité. Un programme varié et riche a été proposé aux passants, qui ont été nombreux à souligner l’importance des messages portés.

Au programme, les participants ont notamment pu apprécier :

  • un quizz qui portait sur le parcours du café, de sa production à sa consommation pour connaitre l’impact de leur consommation sur l’environnement et les producteurs,

  • un tunnel végétal unique de 6 mètres de long, reproduisant une immersion olfactive, visuelle et auditive en forêt a permis de transporter les visiteurs dans cet écosystème particulier,

  • une exposition photo du concours digital « El bosque invade la cuidad », concours qui mettait en lumière la beauté de la nature en ville,

  • en bout de parcours, nous invitions les participants à nous partager leur engagement pour un mode de vie plus en accord avec la forêt ou simplement leurs rêves d’avenir durable.

Tunnel végétal

Bien d’autres activités ont été mises en place, et de nombreux artistes se sont joints au mouvement et ont participé artistiquement à ce projet, comme le collectif Amapolay, reconnu pour son engagement en faveur des peuples autochtones.

Fresque artistique du collectif Amapolay

Nos soutiens

Cette première édition 2021 a été soutenue par la mairie de Miraflores, l’Agence française de développement (AFD), l’Alliance Française et Nua que nous remercions chaleureusement, car sans eux, rien de tout cela n’aurait été possible.

Nous espérons pouvoir toucher toujours plus de monde l’an prochain, pour une nouvelle édition de SÚMAte al Bosque, toujours plus engagée.  

Voeux et engagements pour la préservation de la nature déposés par les visiteurs

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?