Publié le : 08/12/20201.5 min de lecture

Apres 5 ans d’actions au sein de la communauté de Santa Rita, au nord de la Colombie, c’est avec une immense fierté et une profonde émotion qu’Envol Vert finalise le projet de restauration forestière et Noyer Maya. Pour clôturer en beauté, Envol Vert a convié les bénéficiaires du projet à participer à un événement festif le 25 novembre.

Plus d’une vingtaine de paysans ont retrouvé Daisy, la directrice de l’association, Jonathan l’agronome et Laura en charge des alternatives économiques pour faire le bilan de ces années de collaboration, d’apprentissage, d’échanges et d’amitiés. Envol Vert a souligné la nécessité de poursuivre l’effort de préserver les forêts, en plantant toujours plus d’arbres, en s’engageant dans des alternatives à la déforestation et en utilisant et transmettant toutes les connaissances et compétences acquises.

Les paysans se sont vus remettre des diplômes attestant leur implication dans la conservation des forêts tropicales. Ils ont également visionné une vidéo souvenir dans laquelle de nombreux anciens bénévoles Envol Vert sur le projet leur laissent un message. L’événement s’est clôturé autour d’un sancocho de gallina, sorte de poule pot colombienne, typique de la côte Caraïbe et d’un dessert à base de farine de Noyer Maya bien sûr !

Devenus plus autonomes, confiants et compétents, les paysans se sont engagés à continuer à récolter des graines, faire vivre les pépinières et transplanter dans leurs parcelles. Envol Vert ne sera pas très loin, puisque l’association assurera régulièrement un suivi sur le terrain.

Découvrez les chiffres du projet ici (en espagnol)

Apres 5 ans d’actions au sein de la communauté de Santa Rita, au nord de la Colombie, c’est avec une immense fierté et une profonde émotion qu’Envol Vert finalise le projet de restauration forestière et Noyer Maya. Pour clôturer en beauté, Envol Vert a convié les bénéficiaires du projet à participer à un événement festif le 25 novembre.

Plus d’une vingtaine de paysans ont retrouvé Daisy, la directrice de l’association, Jonathan l’agronome et Laura en charge des alternatives économiques pour faire le bilan de ces années de collaboration, d’apprentissage, d’échanges et d’amitiés. Envol Vert a souligné la nécessité de poursuivre l’effort de préserver les forêts, en plantant toujours plus d’arbres, en s’engageant dans des alternatives à la déforestation et en utilisant et transmettant toutes les connaissances et compétences acquises.

Les paysans se sont vus remettre des diplômes attestant leur implication dans la conservation des forêts tropicales. Ils ont également visionné une vidéo souvenir dans laquelle de nombreux anciens bénévoles Envol Vert sur le projet leur laissent un message. L’événement s’est clôturé autour d’un sancocho de gallina, sorte de poule pot colombienne, typique de la côte Caraïbe et d’un dessert à base de farine de Noyer Maya bien sûr !

Devenus plus autonomes, confiants et compétents, les paysans se sont engagés à continuer à récolter des graines, faire vivre les pépinières et transplanter dans leurs parcelles. Envol Vert ne sera pas très loin, puisque l’association assurera régulièrement un suivi sur le terrain.

Découvrez les chiffres du projet ici (en espagnol)

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER
Cliquez ici