Publié le : 26/09/20222.3 min de lecture

Du 1er au 15 septembre, dans la communauté de Santa Lucía, la formation « Escalade et récolte de l’Aguaje » a été réalisée dans le cadre du projet « Aguaje durable », avec des participants venant des différents villages  à la concession de conservation Yanayacu – Maquía (CCYM). L’objectif de cette activité était d’utiliser de manière durable un certain nombre de palmiers (4). Le groupe était dirigé par Wiler Tuesta Velasquez et Alex Sandro Zamora Pizango, tous deux originaires de la communauté indigène de Veinte de Enero (Réserve Nationale de Pacaya Samiria), qui ont partagé leurs expériences et connaissances.

La formation était principalement axée sur une préparation sur le terrain qui couvrait :

  • Technique d’escalade

  • Fabrication manuelle de strobos (grimpeurs maison)

  • Utilisation de la maquisapa (un type de grimpeur)

Les participants ont montré de un réel intérêt pour apprendre à grimper, beaucoup d’entre eux sans expérience préalable, et d’autres ont perfectionné leur technique ; les membres de la communauté ont souligné l’importance de cette pratique, en mentionnant que les années précédentes, ils avaient l’habitude de couper les palmiers et que ceux qui restaient étaient plus éloignés. Un groupe de 14 personnes, composé de formateurs, de gardes forestiers, de membres de la communauté et de représentants d’Envol Vert, s’est rendu dans les aguajales du ruisseau Romayna de la concession où ils ont récolté un total de 4 arbres soit 13 sacs d’aguaje (650 kg) ensuite distribués équitablement entre les participants.

Pour la cérémonie de clôture, un concours a été organisé pour évaluer la technique et la vitesse des participants pour monter et descendre du palmier aguaje : cinq participants, entre jeunes et adultes, ont démontré leurs compétences. Le gagnant était un adolescent de 17 ans de la communauté de Santa Lucía, où sa participation active et sa persévérance lui ont permis d’exceller en vitesse et en dextérité dans l’escalade (2’33 minutes pour monter et descendre un aguaje de 10 mètres). En fin d’après-midi, ils ont reçu un certificat attestant de leur formation en tant que grimpeurs et récolteurs de palmiers aguaje.

Pendant ces journées de préparation, les participants ont montré une grande acceptation du travail effectué. Il est important de prendre en compte l’opinion et les histoires des membres de la communauté, car c’est grâce à eux qu’un changement positif peut être apporté à leur vie. Beaucoup d’entre eux, par manque de connaissances ou d’autres facteurs, avaient l’habitude de couper des arbres sans honte, mais aujourd’hui ils sont conscients qu’ils peuvent profiter de ce fruit amazonien et le conserver grâce à des pratiques telles que l’escalade, apprises pendant ces deux semaines de dur labeur.

Publié le : 26/09/20222.3 min de lecture

Du 1er au 15 septembre, dans la communauté de Santa Lucía, la formation « Escalade et récolte de l’Aguaje » a été réalisée dans le cadre du projet « Aguaje durable », avec des participants venant des différents villages  à la concession de conservation Yanayacu – Maquía (CCYM). L’objectif de cette activité était d’utiliser de manière durable un certain nombre de palmiers (4). Le groupe était dirigé par Wiler Tuesta Velasquez et Alex Sandro Zamora Pizango, tous deux originaires de la communauté indigène de Veinte de Enero (Réserve Nationale de Pacaya Samiria), qui ont partagé leurs expériences et connaissances.

La formation était principalement axée sur une préparation sur le terrain qui couvrait :

  • Technique d’escalade

  • Fabrication manuelle de strobos (grimpeurs maison)

  • Utilisation de la maquisapa (un type de grimpeur)

Les participants ont montré de un réel intérêt pour apprendre à grimper, beaucoup d’entre eux sans expérience préalable, et d’autres ont perfectionné leur technique ; les membres de la communauté ont souligné l’importance de cette pratique, en mentionnant que les années précédentes, ils avaient l’habitude de couper les palmiers et que ceux qui restaient étaient plus éloignés. Un groupe de 14 personnes, composé de formateurs, de gardes forestiers, de membres de la communauté et de représentants d’Envol Vert, s’est rendu dans les aguajales du ruisseau Romayna de la concession où ils ont récolté un total de 4 arbres soit 13 sacs d’aguaje (650 kg) ensuite distribués équitablement entre les participants.

Pour la cérémonie de clôture, un concours a été organisé pour évaluer la technique et la vitesse des participants pour monter et descendre du palmier aguaje : cinq participants, entre jeunes et adultes, ont démontré leurs compétences. Le gagnant était un adolescent de 17 ans de la communauté de Santa Lucía, où sa participation active et sa persévérance lui ont permis d’exceller en vitesse et en dextérité dans l’escalade (2’33 minutes pour monter et descendre un aguaje de 10 mètres). En fin d’après-midi, ils ont reçu un certificat attestant de leur formation en tant que grimpeurs et récolteurs de palmiers aguaje.

Pendant ces journées de préparation, les participants ont montré une grande acceptation du travail effectué. Il est important de prendre en compte l’opinion et les histoires des membres de la communauté, car c’est grâce à eux qu’un changement positif peut être apporté à leur vie. Beaucoup d’entre eux, par manque de connaissances ou d’autres facteurs, avaient l’habitude de couper des arbres sans honte, mais aujourd’hui ils sont conscients qu’ils peuvent profiter de ce fruit amazonien et le conserver grâce à des pratiques telles que l’escalade, apprises pendant ces deux semaines de dur labeur.

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?