Publié le : 01/11/20221.7 min de lecture

La sensibilisation des enfants à la conservation des forêts et de la biodiversité est cruciale si nous voulons générer une utilisation durable des ressources naturelles. Expliquer l’importance de chaque être vivant dans la nature demande beaucoup de temps, de dévouement et d’intérêt de la part des apprenants. Un groupe de 41 élèves des écoles primaires des communautés de Santa Lucia et Mahuizo, situées autour de la concession de conservation de Yanayacu – Maquia, ont passé une journée d’apprentissage sur le thème de la biodiversité, organisée autour de deux principaux aspects : les plantes et les animaux.

Le rôle des animaux dans la nature a été abordé de manière dynamique et interactive, afin d’expliquer comment ils agissent en tant que contrôleurs biologiques, décomposeurs de matière organique, disperseurs de graines ou pollinisateurs. Il était, par exemple, important de souligner qu’un singe ou un perroquet, en transportant des graines, assure aussi la reproduction et la conservation des plantes, tandis que les abeilles et les chauves-souris, malgré leur petite taille, occupe un rôle majeur dans la production des fruits de demain. L’objectif était d’amener à la réflexion quant au fait que les animaux sauvages doivent vivre en liberté, d’autant plus qu’ils conservent et maintiennent un écosystème dont l’espèce humaine a tant à apprendre.

Pour terminer cette journée, les élèves devaient dessiner l’être vivant ou le paysage qui avait le plus attiré leur attention. Nous avons pu noter que la plupart d’entre eux ont exprimé à travers leur dessin un message qui vise la conservation de ces espèces. Certains se sont vus récompensés avec des objets artisanaux fabriqués à partir de bouteilles en plastique. Le travail de sensibilisation n’est pas facile, mais il est essentiel. Il s’agit avant tout d’un processus de longue haleine qui permettra d’obtenir des résultats positifs sur le long terme.

Publié le : 01/11/20221.7 min de lecture

La sensibilisation des enfants à la conservation des forêts et de la biodiversité est cruciale si nous voulons générer une utilisation durable des ressources naturelles. Expliquer l’importance de chaque être vivant dans la nature demande beaucoup de temps, de dévouement et d’intérêt de la part des apprenants. Un groupe de 41 élèves des écoles primaires des communautés de Santa Lucia et Mahuizo, situées autour de la concession de conservation de Yanayacu – Maquia, ont passé une journée d’apprentissage sur le thème de la biodiversité, organisée autour de deux principaux aspects : les plantes et les animaux.

Le rôle des animaux dans la nature a été abordé de manière dynamique et interactive, afin d’expliquer comment ils agissent en tant que contrôleurs biologiques, décomposeurs de matière organique, disperseurs de graines ou pollinisateurs. Il était, par exemple, important de souligner qu’un singe ou un perroquet, en transportant des graines, assure aussi la reproduction et la conservation des plantes, tandis que les abeilles et les chauves-souris, malgré leur petite taille, occupe un rôle majeur dans la production des fruits de demain. L’objectif était d’amener à la réflexion quant au fait que les animaux sauvages doivent vivre en liberté, d’autant plus qu’ils conservent et maintiennent un écosystème dont l’espèce humaine a tant à apprendre.

Pour terminer cette journée, les élèves devaient dessiner l’être vivant ou le paysage qui avait le plus attiré leur attention. Nous avons pu noter que la plupart d’entre eux ont exprimé à travers leur dessin un message qui vise la conservation de ces espèces. Certains se sont vus récompensés avec des objets artisanaux fabriqués à partir de bouteilles en plastique. Le travail de sensibilisation n’est pas facile, mais il est essentiel. Il s’agit avant tout d’un processus de longue haleine qui permettra d’obtenir des résultats positifs sur le long terme.

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?