Publié le : 21/04/20212.8 min de lecture

Ce mois-ci, les équipes d’Envol Vert ont débuté des activités au sein de la municipalité de Piojo dans le département de l’Atlántico. Pour l’association, c’est un peu un retour aux sources ; la municipalité de Piojo est limitrophe de Luruaco où Envol Vert avait lancé ses premières actions pilotes d’agroforesterie en… 2014 !

Le projet prévoit de soutenir un groupe de 20 familles paysannes de la localité d’Aguas Vivas, durement affectée par la déforestation, la dégradation des sols, le changement climatique et la disparition progressive des ressources en eau qui découle de l’ensemble de ces facteurs.

Une pépinière communautaire sera mise en œuvre afin de produire le matériel végétal nécessaire au reboisement des bords de ruisseau et la plantation d’arbres en systèmes agroforestiers et sylvopastoraux.

La transition des pratiques agricoles de cycles de production saisonniers jouant sur les saisons des pluies vers des modèles arborés de production permanente représente un défi majeur pour le projet et un enjeu pour la sécurité alimentaire des habitants.

Brûlis en bord de ruisseaux

Un des arbres emblématiques du projet est la Majagua. Cet arbre natif des forêts tropicales sèches produit une écorce filandreuse très utile pour la confection de pièces tissées. Elle intéresse tout particulièrement les participantes du projet qui sont nombreuses à faire partie d’une association pour la redynamisation des pratiques d’artisanat ancestral basées sur l’usage des ressources naturelles. La plantation de Majagua dans la zone permettra au groupe d’artisan.e.s de disposer de matières première en abondance et renouvelables pour leurs activités.

Le projet Piojo sera mis en œuvre en partenariat avec la Fondation BIMA, acteur local gérant deux réserves de la société civile (ndlr : les réserves de la société civiles sont en Colombie des aires naturelles gérées directement par un acteur privé tel qu’une fondation, ou une association), dont la réserve de Mameyales protégeant 40 hectares de forêt primaire. L’enjeu  du projet est ainsi de reconstituer des corridors de biodiversité entre la réserve et les localités environnantes, dont la communauté d’Aguas Vivas qui est limitrophe de la réserve.

Un nouveau défi à relever pour l’association Envol Vert et ses partenaires !

Couple d’aras bleu dans la réserve Mameyales

Construction de la future pépinière

Publié le : 21/04/20212.8 min de lecture

Ce mois-ci, les équipes d’Envol Vert ont débuté des activités au sein de la municipalité de Piojo dans le département de l’Atlántico. Pour l’association, c’est un peu un retour aux sources ; la municipalité de Piojo est limitrophe de Luruaco où Envol Vert avait lancé ses premières actions pilotes d’agroforesterie en… 2014 !

Le projet prévoit de soutenir un groupe de 20 familles paysannes de la localité d’Aguas Vivas, durement affectée par la déforestation, la dégradation des sols, le changement climatique et la disparition progressive des ressources en eau qui découle de l’ensemble de ces facteurs.

Une pépinière communautaire sera mise en œuvre afin de produire le matériel végétal nécessaire au reboisement des bords de ruisseau et la plantation d’arbres en systèmes agroforestiers et sylvopastoraux.

La transition des pratiques agricoles de cycles de production saisonniers jouant sur les saisons des pluies vers des modèles arborés de production permanente représente un défi majeur pour le projet et un enjeu pour la sécurité alimentaire des habitants.

Brûlis en bord de ruisseaux

Un des arbres emblématiques du projet est la Majagua. Cet arbre natif des forêts tropicales sèches produit une écorce filandreuse très utile pour la confection de pièces tissées. Elle intéresse tout particulièrement les participantes du projet qui sont nombreuses à faire partie d’une association pour la redynamisation des pratiques d’artisanat ancestral basées sur l’usage des ressources naturelles. La plantation de Majagua dans la zone permettra au groupe d’artisan.e.s de disposer de matières première en abondance et renouvelables pour leurs activités.

Le projet Piojo sera mis en œuvre en partenariat avec la Fondation BIMA, acteur local gérant deux réserves de la société civile (ndlr : les réserves de la société civiles sont en Colombie des aires naturelles gérées directement par un acteur privé tel qu’une fondation, ou une association), dont la réserve de Mameyales protégeant 40 hectares de forêt primaire. L’enjeu  du projet est ainsi de reconstituer des corridors de biodiversité entre la réserve et les localités environnantes, dont la communauté d’Aguas Vivas qui est limitrophe de la réserve.

Un nouveau défi à relever pour l’association Envol Vert et ses partenaires !

Couple d’aras bleu dans la réserve Mameyales

Construction de la future pépinière

En savoir plus sur le Programme de préservation des forêts sèches

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER
Cliquez ici