Publié le : 20/06/20111.8 min de lecture

Du 29 mai au 7 juin 2011, Envol Vert est allé visiter le projet dans la Sierra Nevada en Colombie. Après avoir été accueilli par le représentant de la Fondation Nativa à Rio Ancho, Carlos Fernandez Rueda et son équipe sur place Envol Vert s’est rendu au cœur de la réserve.

4 jours de marche pour explorer une partie des 400 ha de la réserve. Une réserve entourée de territoires indigènes Kogui et Arahuako dont certains membres participent activement au projet.

Un projet fortement orienté autour de la protection du Tapir, emblème de ce territoire, mais également d’autres nombreuses espèces endémiques comme l’oiseau Paujil (Crax Alberti), le Jaguar, le singe Atèle Marimonda, le batracien Atelopus.

Durant ces 4 jours, Envol Vert a pu faire état de la bonne conservation de la réserve, de son massif forestier remarquable et de l’absence de déforestation. Ce fut également l’occasion de découvrir le principe des caméras pièges et les dernières photos qui en sont issues, de recenser les empreintes de Tapirs qui se trouvaient sur notre chemin, un chemin emprunté par ce dernier la veille, ce qui nous fut confirmé par les dernières données GPS du collier récemment posé sur un des animaux. 

Itw comisario Arahuako_4

Cette visite fut surtout l’occasion de discuter avec les indigènes installés localement, de s’assurer de la compréhension et de l’intérêt du projet auprès du chef Arahuako du village de Cabana Culebra, d’expliquer le programme auprès des enfants de l’école.

De retour au village de Rio Ancho, Envol Vert a pu travailler longuement avec le responsable et son équipe sur l’inventaire et l’état des connaissances scientifiques de la zone, sur l’élaboration du cadre logique et du budget ou encore sur l’analyse des forces et des faiblesses du projet.

Publié le : 20/06/20111.8 min de lecture

Du 29 mai au 7 juin 2011, Envol Vert est allé visiter le projet dans la Sierra Nevada en Colombie. Après avoir été accueilli par le représentant de la Fondation Nativa à Rio Ancho, Carlos Fernandez Rueda et son équipe sur place Envol Vert s’est rendu au cœur de la réserve.

4 jours de marche pour explorer une partie des 400 ha de la réserve. Une réserve entourée de territoires indigènes Kogui et Arahuako dont certains membres participent activement au projet.

Un projet fortement orienté autour de la protection du Tapir, emblème de ce territoire, mais également d’autres nombreuses espèces endémiques comme l’oiseau Paujil (Crax Alberti), le Jaguar, le singe Atèle Marimonda, le batracien Atelopus.

Durant ces 4 jours, Envol Vert a pu faire état de la bonne conservation de la réserve, de son massif forestier remarquable et de l’absence de déforestation. Ce fut également l’occasion de découvrir le principe des caméras pièges et les dernières photos qui en sont issues, de recenser les empreintes de Tapirs qui se trouvaient sur notre chemin, un chemin emprunté par ce dernier la veille, ce qui nous fut confirmé par les dernières données GPS du collier récemment posé sur un des animaux. 

Itw comisario Arahuako_4

Cette visite fut surtout l’occasion de discuter avec les indigènes installés localement, de s’assurer de la compréhension et de l’intérêt du projet auprès du chef Arahuako du village de Cabana Culebra, d’expliquer le programme auprès des enfants de l’école.

De retour au village de Rio Ancho, Envol Vert a pu travailler longuement avec le responsable et son équipe sur l’inventaire et l’état des connaissances scientifiques de la zone, sur l’élaboration du cadre logique et du budget ou encore sur l’analyse des forces et des faiblesses du projet.

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?