Publié le : 08/09/20191.8 min de lecture

Le 21 juillet dernier, l´ASOCALIM et la communauté de Los Limites ont organisé la troisième édition du Festival du Noyer Maya. Cet évènement culturel et environnemental célèbre cet arbre endémique de la forêt sèche tropicale.

Depuis trois ans, la communauté de Los Limites et l’Association des Paysans de Los Limites (ASOCALIM) célèbre l’arbre du Noyer Maya à travers un festival qui permet de faire connaître ce projet de conservation. Durant le festival, plusieurs activités culturelles et environnementales sont organisées. On y compte par exemple un forum environnemental, une danse de comparsa dédiée au Guaimaro, des stands de produits biologiques et un parcours agrotouristique. Ce dernier permet notamment de découvrir les parcelles construites sur un système agroforestier.

Le Noyer Maya représente le symbole de l´ASOCALIM, sur lequel s´est fondée l´association et le projet. Cet arbre endémique de la forêt sèche tropicale abrite le singe Titi, une espèce aujourd´hui menacée par la déforestation. En le plantant dans les parcelles, les paysans permettent la reforestation du lieu tout en approvisionnant la terre en nutriments. De plus, la noix de l´arbre peut être consommée et transformée en confitures, crêpes, poudre …Riche en protéines, fer, potassium et magnésium, la poudre de noyer maya représente une alternative économique soutenable pour la communauté de Los Limites et est devenue le symbole de la reforestation et du développement durable.

Cette année, une des activités phares du festival fut le forum environnemental sur le thème de l’agrotourisme. De fait, plusieurs organisations, dont le SENA (Service National d’apprentissage) ou l’Université Autonome de l’Atlantico, purent partager leurs connaissances sur l’agrotourisme. Ce dernier est en effet un des aspects du projet Titi qui permet aux visiteurs de vivre une expérience unique avec les paysans.

Ce festival est une manière de célébrer cet arbre incroyable tout en mettant en lumière ce projet agroforestier.

 

 

Publié le : 08/09/20191.8 min de lecture

Le 21 juillet dernier, l´ASOCALIM et la communauté de Los Limites ont organisé la troisième édition du Festival du Noyer Maya. Cet évènement culturel et environnemental célèbre cet arbre endémique de la forêt sèche tropicale.

Depuis trois ans, la communauté de Los Limites et l’Association des Paysans de Los Limites (ASOCALIM) célèbre l’arbre du Noyer Maya à travers un festival qui permet de faire connaître ce projet de conservation. Durant le festival, plusieurs activités culturelles et environnementales sont organisées. On y compte par exemple un forum environnemental, une danse de comparsa dédiée au Guaimaro, des stands de produits biologiques et un parcours agrotouristique. Ce dernier permet notamment de découvrir les parcelles construites sur un système agroforestier.

Le Noyer Maya représente le symbole de l´ASOCALIM, sur lequel s´est fondée l´association et le projet. Cet arbre endémique de la forêt sèche tropicale abrite le singe Titi, une espèce aujourd´hui menacée par la déforestation. En le plantant dans les parcelles, les paysans permettent la reforestation du lieu tout en approvisionnant la terre en nutriments. De plus, la noix de l´arbre peut être consommée et transformée en confitures, crêpes, poudre …Riche en protéines, fer, potassium et magnésium, la poudre de noyer maya représente une alternative économique soutenable pour la communauté de Los Limites et est devenue le symbole de la reforestation et du développement durable.

Cette année, une des activités phares du festival fut le forum environnemental sur le thème de l’agrotourisme. De fait, plusieurs organisations, dont le SENA (Service National d’apprentissage) ou l’Université Autonome de l’Atlantico, purent partager leurs connaissances sur l’agrotourisme. Ce dernier est en effet un des aspects du projet Titi qui permet aux visiteurs de vivre une expérience unique avec les paysans.

Ce festival est une manière de célébrer cet arbre incroyable tout en mettant en lumière ce projet agroforestier.

 

 

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?