Publié le : 25/11/20223.3 min de lecture

L’essentiel des activités du mois de novembre a été dédié à la réalisation des visites initiales des fermes des 16 participant·e·s qui ont rejoint le projet en octobre.

Le 17 novembre, Lucille, Théophile et Axel se sont rendus sur la commune de Vivier les Montagnes pour une première visite de diagnostic et ont été accueillis par Christine et Charles Delpas, qui ont récemment rejoint le projet Au Pré de Mes Arbres.

 « Nous avons entendu parler d’Envol Vert via la chambre de l’agriculture qui nous a conseillé de les contacter pour être accompagnés dans la création de notre projet de parcours poule ». 

La première visite de diagnostic sur le projet permet de cibler les enjeux principaux de l’installation du système. Le parcours poule est l’une des systèmes agroforestiers développés dans le cadre du projet. Il tire parti de plusieurs fonctions des arbres pour faciliter l’élevage de poule en plein air. « On souhaite implanter des arbres sur la parcelle pour créer des zones de protection et de confort pour les poules et leur apporter un complément d’alimentation » nous explique Christine. En effet, la présence d’arbres et buissons pour le parcours crée des zones sécurisées les protégeant des rapaces. L’installation d’une haie abritera les animaux du vent d’ouest et du vent d’Autan. Une autre haie permettra de couper le système en deux afin de pouvoir gérer deux groupes de poules séparés. Pour l’alimentation, l’implantation de certaines espèces d’arbres telles que le murier blanc fournira un important complément protéiné.  Enfin, Christine et Charles souhaitent implanter également des arbres fruitiers sur la parcelle en association avec les poulaillers. Pour augmenter le nombre de fruitiers, une option envisagée est de réaliser des greffes d’arbres fruitiers sur les pruneliers et les aubépines qui borderont la parcelle. Ceux-ci viendront compléter les productions des arbres fruitiers en intra parcellaires*.

Un important enjeu identifié au cours de la visite est l’installation d’un ombrage temporaire pour les poules en attendant que l’ombrage des arbres plantés à l’hiver 2023 soit effectifs car le terrain sélectionné est actuellement une prairie sans arbres intra parcellaires. Pour cela, une technique consiste à prélever des branches de frêne et les planter directement dans la terre. Grâce à la vigueur du frêne, celui-ci se bouturera en recréant un système racinaire et apportera ainsi la présence d’un système. La visite initiale se termine par une analyse du sol de la parcelle à la tarière ; un outil permettant de prélever des carottes de sol et d’en analyser les différents horizons. L’ensemble des informations récoltées servira par lors des sessions de design qui permettront de définir précisément les espèces à implanter sur la parcelle et leur configuration. 

Une fois installé, le parcours poule s’intègrera ainsi au sein de la ferme du GAEC Delpas qui fait déjà la part belle aux haies, aux alignements d’arbres et aux zones boisées. « Chaque parcelle a son ruisseau et ses arbres » nous confirme Charles qui gère les 80 vaches de l’exploitation. La présence des arbres facilite d’ailleurs la gestion du troupeau dans les conditions de sécheresse « Cet été, il n’y a pas eu d’herbe pendant plus d’une semaine, en élaguant les frênes des parcelles, nous avons pu fournir un fourrage au troupeau ». 

Nous avons hâte de retrouver Christine et Charles lors des premières sessions de formation cet hiver !

 *Un arbre dit intra parcellaire est un arbre installé au milieu de la parcelle agricole
par opposition aux arbres de haies qui sont eux installés en bordure de parcelle.

Publié le : 25/11/20223.3 min de lecture

L’essentiel des activités du mois de novembre a été dédié à la réalisation des visites initiales des fermes des 16 participant·e·s qui ont rejoint le projet en octobre.

Le 17 novembre, Lucille, Théophile et Axel se sont rendus sur la commune de Vivier les Montagnes pour une première visite de diagnostic et ont été accueillis par Christine et Charles Delpas, qui ont récemment rejoint le projet Au Pré de Mes Arbres.

 « Nous avons entendu parler d’Envol Vert via la chambre de l’agriculture qui nous a conseillé de les contacter pour être accompagnés dans la création de notre projet de parcours poule ». 

La première visite de diagnostic sur le projet permet de cibler les enjeux principaux de l’installation du système. Le parcours poule est l’une des systèmes agroforestiers développés dans le cadre du projet. Il tire parti de plusieurs fonctions des arbres pour faciliter l’élevage de poule en plein air. « On souhaite implanter des arbres sur la parcelle pour créer des zones de protection et de confort pour les poules et leur apporter un complément d’alimentation » nous explique Christine. En effet, la présence d’arbres et buissons pour le parcours crée des zones sécurisées les protégeant des rapaces. L’installation d’une haie abritera les animaux du vent d’ouest et du vent d’Autan. Une autre haie permettra de couper le système en deux afin de pouvoir gérer deux groupes de poules séparés. Pour l’alimentation, l’implantation de certaines espèces d’arbres telles que le murier blanc fournira un important complément protéiné.  Enfin, Christine et Charles souhaitent implanter également des arbres fruitiers sur la parcelle en association avec les poulaillers. Pour augmenter le nombre de fruitiers, une option envisagée est de réaliser des greffes d’arbres fruitiers sur les pruneliers et les aubépines qui borderont la parcelle. Ceux-ci viendront compléter les productions des arbres fruitiers en intra parcellaires*.

Un important enjeu identifié au cours de la visite est l’installation d’un ombrage temporaire pour les poules en attendant que l’ombrage des arbres plantés à l’hiver 2023 soit effectifs car le terrain sélectionné est actuellement une prairie sans arbres intra parcellaires. Pour cela, une technique consiste à prélever des branches de frêne et les planter directement dans la terre. Grâce à la vigueur du frêne, celui-ci se bouturera en recréant un système racinaire et apportera ainsi la présence d’un système. La visite initiale se termine par une analyse du sol de la parcelle à la tarière ; un outil permettant de prélever des carottes de sol et d’en analyser les différents horizons. L’ensemble des informations récoltées servira par lors des sessions de design qui permettront de définir précisément les espèces à implanter sur la parcelle et leur configuration. 

Une fois installé, le parcours poule s’intègrera ainsi au sein de la ferme du GAEC Delpas qui fait déjà la part belle aux haies, aux alignements d’arbres et aux zones boisées. « Chaque parcelle a son ruisseau et ses arbres » nous confirme Charles qui gère les 80 vaches de l’exploitation. La présence des arbres facilite d’ailleurs la gestion du troupeau dans les conditions de sécheresse « Cet été, il n’y a pas eu d’herbe pendant plus d’une semaine, en élaguant les frênes des parcelles, nous avons pu fournir un fourrage au troupeau ». 

Nous avons hâte de retrouver Christine et Charles lors des premières sessions de formation cet hiver !

 *Un arbre dit intra parcellaire est un arbre installé au milieu de la parcelle agricole
par opposition aux arbres de haies qui sont eux installés en bordure de parcelle.

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?