Publié le : 01/07/20221.2 min de lecture

Mercredi 29 juin le premier diagnostic de forêt s’est fait chez Emmanuel, un propriétaire déjà très engagé pour la protection des forêts dans le Haut Languedoc. 

Ce diagnostic était exceptionnellement franco-colombien et franco-péruvien : nous avions le plaisir d’accueillir à cette période-là Julio, notre collègue technicien agroforestier au Pérou, et Jonathan, notre collègue technicien agroforestier en Colombie. 

Après avoir discuté de l’historique de sa forêt, nous avons suivi Emmanuel en forêt et procédé au diagnostic en identifiant les différentes stations. A chaque station, nous avons pris le temps de faire une évaluation de la surface terrière, le tout grâce à un outil nommé le relascope. La prise en main est rapide et a permis à chacun de s’y essayer. 

A chaque station identifiée, nous avons procédé à un examen du sol. Nous avons également procédé à l’évaluation de l’indice de biodiversité potentiel (IBP). 

Le diagnostic forestier est le point de départ de la construction de tout projet forestier. 

Qu’est ce que la surface terrière d’un peuplement ?

La surface terrière d’un peuplement (d’une parcelle) correspond à la surface cumulée des sections de troncs, à 1,3m de hauteur, ramenée à la surface d’un peuplement. En pratique les résultats sont exprimés en m²/ha. Elle permet de donner une idée sur le capital forestier d’une parcelle, et de comparer des peuplements. 

Publié le : 01/07/20221.2 min de lecture

Mercredi 29 juin le premier diagnostic de forêt s’est fait chez Emmanuel, un propriétaire déjà très engagé pour la protection des forêts dans le Haut Languedoc. 

Ce diagnostic était exceptionnellement franco-colombien et franco-péruvien : nous avions le plaisir d’accueillir à cette période-là Julio, notre collègue technicien agroforestier au Pérou, et Jonathan, notre collègue technicien agroforestier en Colombie. 

Après avoir discuté de l’historique de sa forêt, nous avons suivi Emmanuel en forêt et procédé au diagnostic en identifiant les différentes stations. A chaque station, nous avons pris le temps de faire une évaluation de la surface terrière, le tout grâce à un outil nommé le relascope. La prise en main est rapide et a permis à chacun de s’y essayer. 

A chaque station identifiée, nous avons procédé à un examen du sol. Nous avons également procédé à l’évaluation de l’indice de biodiversité potentiel (IBP). 

Le diagnostic forestier est le point de départ de la construction de tout projet forestier. 

Qu’est ce que la surface terrière d’un peuplement ?

La surface terrière d’un peuplement (d’une parcelle) correspond à la surface cumulée des sections de troncs, à 1,3m de hauteur, ramenée à la surface d’un peuplement. En pratique les résultats sont exprimés en m²/ha. Elle permet de donner une idée sur le capital forestier d’une parcelle, et de comparer des peuplements. 

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?