Les forêts disparaissent et elles entrainent avec elles des conséquences irrévocables pour notre planète : perte de biodiversité, changement climatique, augmentation des zoonoses, etc.

L’impact des États et des entreprises est énorme. Si nous ne pouvons pas directement changer leur politique, nous pouvons à notre niveau revoir notre consommation pour devenir consomm’acteur.rice et diminuer notre responsabilité.

Nous vous proposons plusieurs pistes, non-exhaustives, pour rendre à notre tour, service à la forêt.

1 Je m’assure d’utiliser des produits en cuir responsable  

Le cuir provient de la peau de bovins qui ont besoin de pâturer.

En Amérique du Sud, les 2/3 de la déforestation sont liés au pâturage de l’élevage bovin qui produit principalement de la viande et du cuir. Si la viande d’Amérique du Sud est jusqu’à présent peu exportée, le cuir est quant à lui échangé mondialement. Les Français.es sont les deuxièmes consommateur.rice.s de chaussures au monde :

Comment agir ?

  • Achetez des chaussures et autres objets en cuir d’occasion,
  • Demandez à vos commerçant.e.s l’origine du cuir afin qu’il ne provienne pas d’élevages participant à la déforestation (ex : label Naturleder),
  • Pensez à amener vos chaussures chez le cordonnier pour allonger leur durée de vie,
  • Favorisez la revente et le don,
  • Déposez vos chaussures en fin de vie dans les points de collecte.

Plus d’informations : Le cuir tanne la forêt

2- Je choisis du bois certifié, légal voir local !   

En France on estime que 40 % du bois tropical importé est issu de coupe illégale. Dans l’hexagone, notre production est de plus en plus gérée de manière industrielle et en monoculture. Par conséquence, les sols s’appauvrissent, la biodiversité disparait et notre bois est principalement utilisé pour chauffer.

Comment agir ?

  • Optimisez vos impressions en paramétrant vos imprimantes (recto-verso, noir et blanc, plusieurs pages par feuille, etc.),
  • Refusez les publicités et catalogues dans vos boîtes aux lettres et/ou distribués dans la rue,
  • Privilégiez les emballages produits durablement comme ceux certifiés FSC comme pour les ramettes de papier recyclé,
  • Optez pour les achats en vrac (fruits secs, légumineuses, céréales, graines, riz, lessive, cosmétiques etc.),
  • Privilégiez les équipements en bois certifié FSC ou en bois local (France, Allemagne, Pologne, Espagne, Portugal, Suède, Finlande).

3- Je réduis ma consommation de produits à base de minerais rares ou de pétrole

Pétrole, or, coltan… Des ressources rares présentes dans l’ensemble de nos produits électroniques. A titre d’exemple, un smartphone peut contenir jusqu’à 40 métaux rares.

Comment agir ?

  • Privilégiez les appareils de seconde main,
  • Ne tombez pas dans le piège de l’obsolescence programmée : rendez-vous dans un Repair Café pour réparer vos appareils plutôt que de les remplacer,
  • Recyclez vos appareils usagés en les déposant dans un point de collecte approprié (magasin, déchetterie ou réseau solidaire),
  • Ne suivez pas les effets de mode et gardez vos appareils jusqu’à leur fin de vie.

4- Je diversifie mes apports en protéines 

 La plus grande partie de la viande (et notamment la volaille) consommée en France provient d’élevages intensifs nourris au soja, majoritairement OGM. Ce soja est très largement importé d’Amérique du Sud où il représente une des principales causes de déforestation.

Comment agir ?

  • Variez votre régime protéique (ex. : lentilles, pois chiche, fèves, soja produit en France et BIO)
  • Privilégiez la viande et les coproduits (œufs et produits laitiers) issus d’élevages nourris localement ou BIO
  • Renseignez-vous sur la nourriture donnée aux animaux des élevages où vous vous approvisionnez

Le label AB (BIO) garantit l’absence d’OGM

Source : Guide des produits contenant des OGM par Greenpeace

5 – Je limite ma consommation de produits exportés 

Café, chocolat, huile de coco ou encore avocat sont des produits du quotidien. Pourtant, aucun n’est produit en Europe et la plupart traversent la planète avant d’arriver dans nos assiettes.

Comment agir ?

  • Privilégiez les marques de boissons chaudes apportant des garanties environnementales suffisantes (ex : Rainforest Alliance, UTZ, etc.) ou issues de productions locales,
  • Favorisez les marques issues du commerce équitable et possédant des labels,
  • Limitez la consommation de barres chocolatées, confiseries, qui ne contiennent que très peu de cacao et dont la part de cacao utilisée n’a pas de traçabilité,
  • Privilégiez la consommation de fruits et légumes de saisons et locaux,
  • Fabriquer vos cosmétiques à base d’huiles locales (amande, olive, chanvre etc.).

Soutenez le programme Café et Cacao agroforestiers en Amazonie péruvienne

6 – J’optimise ma manière de me déplacer

Les plantations de palmiers à huile sont la principale cause de la déforestation en Asie du Sud-Est. L’huile de palme se retrouve dans de nombreux produits, notamment alimentaires mais aussi cosmétiques (savons, crèmes, huiles, parfums, produits de toilette et de maquillage) ainsi que dans les détergents. Cependant, c’est dans nos carburants qu’on la retrouve en majorité avec plus des 2/3 des usages en France !

Comment agir ?

  • Préférez les transports en commun et le vélo,
  • N’utilisez l’avion que lorsque c’est nécessaire et privilégiez le train lorsque l’alternative est possible,
  • Mangez équilibré avec des produits frais et cuisinez vous-même,
  • Lisez attentivement la liste d’ingrédients de vos produits pour déceler la présence d’huile de palme et vous assurer qu’elle soit produite sans être issue de la déforestation.

7- Je privilégie les petits commerçants et la vente directe

Les entreprises qui produisent à grande échelle et présentes à l’international ont le plus fort impact environnemental. En voulant vendre au plus grand nombre et sur toute la planète, elles perdent le contrôle de leur chaine d’approvisionnement et deviennent complices de déforestations.

Comment agir ?

  • Faites vos courses dans des AMAP, des coopératives et allez à la rencontre des producteurs sur les marchés,
  • Achetez vos habits de seconde main et ne cédez pas à la pression de la fast fashion,
  • Assurez-vous que les distributeurs dans lesquels vous avez confiance, appliquent la même politique dans ses filiales internationales,
  • Choisissez un fournisseur d’électricité responsable.

Plus d’information : Casino, (éco)responsable de la déforestation 

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER
Cliquez ici