Mené de janvier 2015 à décembre 2016, le projet reposait sur un partenariat avec la pépinière associative de Palomino pour développer ses actions. Cette association regroupait d’anciens bucheron.ne.s illégaux (Unión Salva Bosque – USB) désirant développer des activités durables et reboiser la Sierra Nevada de Santa Marta, au nord de la Colombie.

Le projet visait à augmenter la présence d’arbres Noyers Maya dans la Sierra Nevada, afin de combiner reforestation avec le retour de la biodiversité et de la sécurité alimentaire, et d’inverser le cycle de la dépendance aux ressources externes et la dégradation accrue de l’écosystème.

La Sierra Nevada, joyau de biodiversité menacé

La Sierra Nevada est caractérisée par un écosystème de forêt humide tropicale et forêt de nuage. De part son micro climat unique, la Sierra Nevada héberge de nombreuses espèces animales et végétales, pour certaines endémiques dont certaines menacées. Déclarée Parc National Naturel en 1964, elle fait partie depuis près de 40 ans du Réseau International des Réserves de Biosphère, territoires reconnus par l’UNESCO pour son patrimoine exceptionnel puis Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1979.

Les objectifs :

Reforester les zones dégradées par l’exploitation agricole et créer un corridor écologique entre les poches de forêts naturelles en vue de favoriser le retour de la biodiversité, notamment du tapir.

Créer de nouvelles alternatives économiques pour les populations, notamment les bucheron.ne.s illégaux désireux.euses de développer des activités durables à travers la microéconomie (récolte de graines et revente de produits transformés à l’échelle familiale, meilleure rentabilité des élevages et des cultures, création d’emplois par les pépinières, agroforesterie, potagers et programmes de reforestation).

Augmenter la sécurité alimentaire des populations et communautés de la zone. Pour atteindre cet objectif, Envol Vert s’est orientée vers la formation des femmes à l’usage des graines aux propriétés nutritives exceptionnelles et l’augmentation du rendement des cultures et élevages selon un modèle d’agroforesterie en cycle fermé. L’association s’est notamment appuyée sur la présence du Noyer Maya qui fertilise les sols acides par la biominéralisation du CO2 en calcaire.

En savoir + sur la Sierra Nevada

En immersion dans le projet “Arbre magique et restauration forestière” à Palomino

Découvrez sur cette carte l’implantation du projet !

Le bilan du projet

Malgré les difficultés survenues lors du projet, Envol Vert a réussi à mettre en œuvre des actions clés :