Publié le : 12/06/20202.1 min de lecture

Ouverture sur de nouvelles pratiques

Le 11 juin, nous nous sommes rendus à Lacapelle Ségalar dans le Nord du Tarn pour découvrir la parcelle en Agriculture Syntropique de Steven Werner. Après de riches expériences au Brésil il expérimente depuis quelques années les méthodes de l’agroforesterie successionnelle sous nos lattitudes. Les pratiques découvertes lors de cette journée semblent avoir inspirés nombreux des participants. De nouvelles idées, de nouvelles visions de la gestion du système agroforestier sont évoquées dans les conversations.

Des esquisses et des haies

Le 18 juin, armés de crayons de couleurs, règles et papiers calques les bénéficiaires ont commencé à réaliser le design de leur parcelle agroforestière. Chacun réutilise les connaissances vues dans les formations précédentes, demande conseil à son voisin et s’inspire des croquis des autres participants. Une véritable séance de travail collective au cours de laquelle chacun commence à se projeter.

En fin de journée, une intervention sur les haies et leur entretien par l’Association Arbres et Paysages Tarnais a clôturé la journée.

Remue-méninges, Biodiversité et Arbres fourragers

Le 26 juin, chacun a repris son travail de conception de sa parcelle agroforestière. Les idées sont plus claires. Ils ont pris le temps de faire quelques recherches et posent de nouvelles questions. Certains avancent dans leur coin, d’autres s’entraident avec leurs voisins. On fait une pause, puis Antoine Beaufour un bénéficiaire, également consultant en écologie, réalise une présentation sur la biodiversité et sa prise en compte sur la ferme.

L’après-midi est consacré à la présentation des projets. Chacun explique devant l’assemblée les grandes lignes de son projet en s’appuyant sur le dessin qu’il a réalisé. Des temps de questions et discussions permettent à chacun de profiter des critiques des autres participants.

Enfin la journée se clôture par une intervention de Jérôme Goust, paysan et auteur du livre les Arbres fourragers. Cette conférence est ouverte au public et se poursuit sur un repas partagé. Le cycle de formations conception de la parcelle agroforestière se termine donc par un moment convivial qui permet à chacun de repartir plein de motivation et de belles idées à l’esprit.

Publié le : 12/06/20202.1 min de lecture

Ouverture sur de nouvelles pratiques

Le 11 juin, nous nous sommes rendus à Lacapelle Ségalar dans le Nord du Tarn pour découvrir la parcelle en Agriculture Syntropique de Steven Werner. Après de riches expériences au Brésil il expérimente depuis quelques années les méthodes de l’agroforesterie successionnelle sous nos lattitudes. Les pratiques découvertes lors de cette journée semblent avoir inspirés nombreux des participants. De nouvelles idées, de nouvelles visions de la gestion du système agroforestier sont évoquées dans les conversations.

Des esquisses et des haies

Le 18 juin, armés de crayons de couleurs, règles et papiers calques les bénéficiaires ont commencé à réaliser le design de leur parcelle agroforestière. Chacun réutilise les connaissances vues dans les formations précédentes, demande conseil à son voisin et s’inspire des croquis des autres participants. Une véritable séance de travail collective au cours de laquelle chacun commence à se projeter.

En fin de journée, une intervention sur les haies et leur entretien par l’Association Arbres et Paysages Tarnais a clôturé la journée.

Remue-méninges, Biodiversité et Arbres fourragers

Le 26 juin, chacun a repris son travail de conception de sa parcelle agroforestière. Les idées sont plus claires. Ils ont pris le temps de faire quelques recherches et posent de nouvelles questions. Certains avancent dans leur coin, d’autres s’entraident avec leurs voisins. On fait une pause, puis Antoine Beaufour un bénéficiaire, également consultant en écologie, réalise une présentation sur la biodiversité et sa prise en compte sur la ferme.

L’après-midi est consacré à la présentation des projets. Chacun explique devant l’assemblée les grandes lignes de son projet en s’appuyant sur le dessin qu’il a réalisé. Des temps de questions et discussions permettent à chacun de profiter des critiques des autres participants.

Enfin la journée se clôture par une intervention de Jérôme Goust, paysan et auteur du livre les Arbres fourragers. Cette conférence est ouverte au public et se poursuit sur un repas partagé. Le cycle de formations conception de la parcelle agroforestière se termine donc par un moment convivial qui permet à chacun de repartir plein de motivation et de belles idées à l’esprit.

Partagez cet article sur vos réseaux !

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?

Pour en savoir plus, découvrez nos dernières actualités 

Quel est votre impact sur les forêts ?